Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quel est le but de ce forum en 2016 et 2017 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Quel est le but de ce forum en 2016 et 2017 ?   Lun 25 Jan 2016 - 14:01

Grand admirateur des travaux d’Antoine Albalat (1856-1935), je cite volontiers dans mes ouvrages ce spécialiste de la littérature française auquel je dédie à titre posthume ma modeste contribution à l’art d’écrire et de construire un récit.

Mon but, avec ce forum en 2016, est de vous donner les secrets du style et les clefs du scénario pour vous permettre d’atteindre l’édition.

Avec la connaissance des principes narratifs et stylistiques, les nécessaires retours des lecteurs — même négatifs — ancrent le récit ; sans elle, l'avis négatif et cependant constructif échoue à se faire entendre, et se vit comme une horrible dérive.
...........................................................

...............................................................

................................................................
Lire un extrait : L’ART DE L’ECRITURE EST-IL UN DON OU « UNE LONGUE APTITUDE A LA PATIENCE » ?
http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9791092557077/#pct0

................................................................
Que votre cœur vous pousse vers l’aventure ou l’originalité du monde créé du conteur (la fiction), ou vers une intrigue corsée d’auteur (la narration), ou encore vers le travail considérable sur la langue de l’écrivain (la mise en texte) ; que vous choisissiez l’un ou l’autre, ou plutôt l’un que l’autre ou les trois à la fois (car ces trois états s’interpénètrent dans une réalité textuelle), vous savez que l’apprentissage inconscient des règles reste un gigantesque pari sur votre talent. Même si vous vous sentez l’âme d’un Mozart, préférez tout comme lui l’association des aptitudes exceptionnelles aux formations techniques. Car connaître les principes fondamentaux (stylistiques et narratifs) permettra toujours de canaliser la spontanéité flamboyante du feu d’artifice créatif. Mozart eut les formations techniques de son père, ayez celles de ces guides d’écriture qui, lorsqu’ils sont bien faits, triomphent à devenir votre partenaire d’écriture, ou, devrais-je déjà dire, de réécriture.
« En rassemblant les plus beaux chefs-d’œuvre produits à travers les âges, on peut découvrir l’élément qui leur est commun. Cet élément commun sera la loi. (…) Si cet élément leur était retiré, elles perdraient leur charme et leur valeur. »
(Anton Tchekov, Correspondance. Cité par Yves Lavandier dans la Dramaturgie p 19 et 21.)

 Ces règles une fois connues et maîtrisées dans votre pratique artistique pourraient (pourquoi pas) être mises de côté, pour, peut-être, en élaborer de nouvelles ; car rien de pire que le conservatisme à tout crin, ou la recherche de rupture à tout prix.
 Quant à ceux qui pensent que suivre les mêmes principes sclérose la pensée, — alors que nous avons plus en commun avec autrui par notre appartenance à la même espèce que nous avons de différences par notre singularité d’individu —, rappe-lons-leurs ces paroles de cet essayiste et historien de l’art :

 « S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille. »
(Erwin Panofsky, L’œuvre d’art et ses significations.)

  Quant aux débats sur l’utilité d’une règle ou le manque d’une définition, préférez à ces querelles de clochers vos démêlés avec le fil de votre histoire, pour trouver comment faire sonner vos mots et accéder à cette manière de D.I.R.E pour, le plus largement possible :
D’abord Divertir.
Ensuite Instruire.
Donner à Réfléchir.
Avec Émotion.


Actualité de ma maison d'édition : http://www.fantasy-editions-rcl.com/#!2015/c24lh

Amicalement
Olivier.

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Quel est le but de ce forum en 2016 et 2017 ?   Mar 9 Mai 2017 - 12:27

Pour 2017 je souhaite voir encore plus de membres de ce forum atteindre l'édition par le biais du Prix du récit fantasy :

Bonjour à tous ! Nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement du 2e Prix du Récit fantasy.



LE SACRIFICE
Est le thème 2017 du Prix du récit fantasy

Vous avez jusqu’au 1er janvier 2018 pour nous remettre votre œuvre (entre 8000 et 18500 mots) genre fantasy, fantastique, science-fiction, policier teinté de fantastique (diffusion nationale, dotation de 750 €).

manuscrit.fantasy.edition@orange.fr



Vous pouvez voir ce thème que comme le sujet d’une histoire sur une offrande rituelle, caractérisée par la destruction (immolation, holocauste) ou par l’abandon volontaire (oblation des prémices) de la chose offerte, que l’on fait à une divinité en témoignage d’adoration, d’expiation... Ce serait oublier que le sacrifice fait partie des trente-six situations dramatiques qui sont le nom d’une théorie proposée par le Français Georges Polti (1867-1946) selon laquelle il existe, pour tout type de scénario, trente-six situations dramatiques de base.
Voici ce qu’il dit du SACRIFICE :

VINGTIÈME SITUATION : SE SACRIFIER À L’IDÉAL
A1) – Sacrifier sa vie à sa parole.
A2) – Sacrifier sa vie au succès des siens.
A3) – Sacrifier sa vie à la piété familiale.
A4) – Sacrifier sa vie à sa foi. À son roi.
B1) – Sacrifier, avec sa vie, son amour à sa foi.
B2) – Sacrifier, avec sa vie, son amour à sa cause.
B3) – Sacrifier son amour à l’intérêt d’état.
C) – Sacrifier son bien-être à son devoir.
D) – Sacrifier l’idéal « honneur » à l’idéal « foi ».

VINGT ET UNIÈME SITUATION : SE SACRIFIER AUX PROCHES
A1) – Sacrifier sa vie à celle d’un parent ou d’un aimé.
A2) – Sacrifier sa vie au bonheur d’un parent ou d’un aimé.
B1) – Sacrifier son ambition au bonheur d’un parent.
B2) – Sacrifier son ambition à la vie d’un parent.
C1) – Sacrifier son amour à la vie d’un parent.
C2) – Sacrifier son amour au bonheur de son enfant.
C3) – Sacrifier son amour à cause de lois injustes.
D1) – Sacrifier son honneur et sa vie à la vie d’un parent ou d’un aimé.
D2) – Sacrifier son honneur et sa vie à l’honneur d’un parent ou d’un aimé.
D3) – Sacrifier sa réputation a l’honneur d’un parent ou d’un aimé.
D4) – Sacrifier sa pudeur à la vie d’un proche ou d’un aimé.
D5) – Sacrifier la vie de sa mère à celle de son enfant.

VINGT-DEUXIÈME SITUATION : TOUT SACRIFIER À LA PASSION
A1) – Une passion détruisant le vœu de chasteté religieuse.
A2) – Une passion détruisant le vœu de pureté.
A3) – Une passion détruisant le respect pour le prêtre. Pour la foi.
A4) – Une passion ruinant l’avenir.
A5) – Une passion ruinant la puissance.
A6) – Une passion ruinant la santé, l’intelligence et la vie. Passion assouvie au prix de la vie.
A7) – Une passion ruinant les fortunes, les honneurs et les existences.
B) – Tentations abolissant le sentiment de devoir, celui de pitié, etc.
C1) – Le vice érotique détruisant la vie, l’honneur, la fortune.
C2 – Un vice quelconque (drogue, boisson, le jeu, etc.) faisant le même effet.

VINGT-TROISIÈME SITUATION : DEVOIR SACRIFIER LES SIENS
A1) – Devoir sacrifier sa fille à l’intérêt public.
A2) – Devoir sacrifier sa fille par suite d’un serment à Dieu.
A3) – Devoir sacrifier des êtres chers, des bienfaiteurs à sa foi.
B1) – Devoir sacrifier son enfant, inconnu d’autrui, sous la pression des nécessités.
B2) – Devoir sacrifier son père sous la pression des nécessités.
B3) – Devoir sacrifier son époux sous la pression des nécessités.
B4) – Devoir sacrifier son gendre au salut public.
B5) – Devoir combattre son beau-frère pour le salut public.
B6) – Devoir combattre son ami.





_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
 
Quel est le but de ce forum en 2016 et 2017 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le but de ce forum en 2016 ?
» Merci de signer ici après avoir lu le règlement, quel est le plus de ce forum et constitution en association !
» Quel personnage de dessin animé aimeriez vous etre et pourquoi?
» QUEL EST LE PLUS DE CE FORUM EN 2009 ?
» Quel Pokémon es tu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: RÈGLEMENT-
Sauter vers: