Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Dim 25 Déc 2011 - 4:13

J'ai l'honneur de vous annoncer la venue sur RdF, d'un nouvel auteur de la jeune maison d'édition Artalys. Il répondra aux questions établies par les membres lundi 26 décembre .


Philippe H. Besancenet
nous fera ensuite la joie d'un direct en plein coeur ce mardi
27 décembre à 20 h 30 , où il nous ouvrira la besace du conteur qu'il est.

Son roman le Magicien et le Golem en ce moment en souscription, je vous invite doublement à le découvrir, mais aussi à lire les deux chapitres de son écrit jeunesse parsemé d'humour.

Amicalement
Olivier.
:)


Dernière édition par olivier.lusetti le Dim 25 Déc 2011 - 4:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Dim 25 Déc 2011 - 4:19






Livre en souscription :
http://editions-artalys.com/section/hors-collection/


Lire les deux premiers chapitres chez l’éditeur :
http://editions-artalys.com/wp-content/uploads/Extrait-Le-Magicien.pdf
Philippe H. Besancenet

Sur RdF :
Atelier




L'auteur :
Philippe H. Besancenet est né le 3 novembre 1975. Après ce début prometteur, il passe son temps à lire Verne, Asimov ou Doyle, puis plus tard, Tolkien ou Pratchett. Rien de très productif. Pire, il aime écrire mais il l’ignore encore, bien qu’il sévisse dans des fanzines ou élabore des scénarios de jeux de rôle. Le destin le rattrape en 2004, où il devient journaliste, malgré une formation d’écologiste, poussé dans ces lignes troubles par l’amour des livres et de palpitantes circonstances. En 2010, sa première nouvelle est retenue à l’occasion d’un concours. Il travaille actuellement au sein d’un journal de la presse régionale. Le magicien et le golem est son premier roman de fantasy.


Je vous demande de ne rien écrire en dessous tant que l'auteur n'aura pas répondu à notre questionnaire.

Amicalement
Olivier.
:)


Dernière édition par olivier.lusetti le Ven 27 Jan 2012 - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Dim 25 Déc 2011 - 21:23

Buenos días, Soy Philippe H. Besancenet y no hablo español. ¿Oh, entrevista está en francés? ¡Ouf!

Un grand merci à Rêve de Fantasy, à Olivier et à vous tous pour votre intérêt ! :clap:

Attention, ça va commencer ! Lumières...

Votre rapport à l’écriture

Quand avez-vous décidé de vous plonger dans l’écriture ?

Je n’ai pas vraiment décidé ! J’ai écrit des scénarios pour mes parties de jeux de rôle, des sketchs, participé à des fanzines, sans avoir conscience de ce que je faisais. Puis un jour, je suis devenu journaliste. Mon « plongeon » officiel remonte donc à peu de temps avant mon officialisation dans cette profession, soit 2003.

Nous imaginons que pour réussir à achever un roman, il faut être réellement passionné. Ressentez-vous l’écriture comme un besoin ?
La passion fait partie de mon caractère ! Pour moi, un roman est un labeur qui procure du plaisir (douteux quand on connaît l’étymologie de ce mot). Être privé d’écrire provoque maintenant un petit état de manque. Je ne parle pas de drogue, mais…

Quelle est votre fréquence d’écriture (tous les jours, plusieurs heures par jours, etc.) ?
Si je pouvais écrire (des romans) plusieurs heures par jour, je ne m’en priverai pas. Avec un métier qui me prend beaucoup de temps, je picore ici et là. Pour ne pas « décrocher », il faut de la régularité. Mais seules les longues sessions sont vraiment productives.

D’où tirez-vous votre inspiration (promenades, lectures, cinéma, etc.) ?
De tout ! D'une rando dans les Vosges, bien sûr des films et des livres, d’une simple photo, des gens que je fréquente, ou d’une réflexion.

Avez-vous toujours écrit de la fantasy ? Écrivez-vous uniquement cela ?
Plus jeune, j’étais d’abord un fan de SF, mais j’ai toujours su que mon premier roman serait de la fantasy. Accessoirement, non, je fais aussi les assemblées générales d’association, les moutons à cinq pattes et les châteaux luxembourgeois…

Écrivez-vous votre premier jet à la main ou préférez-vous travailler directement à l’ordinateur ?

Je ne dispose pas de mains mais de pattes de mouche. Je me sers de celles-ci uniquement pour prendre des notes.

Utilisez-vous un logiciel d’aide à l’écriture, correcteur ou autre ?
Un correcteur, dans sa version « grand public » d’un logiciel utilisé au quotidien dans la presse écrite. Je ne vais pas le citer, son dictionnaire n’est pas assez bon !

Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Dim 25 Déc 2011 - 21:30

L’écriture

Quand est née pour la première fois l’idée d’écrire un roman en entier ?
Quand on adore les livres, l’idée d’écrire sa propre histoire finit toujours par s’immiscer dans votre esprit. Le premier volet de Retour vers le futur m’a également motivé, je vous invite à revoir ce film pour comprendre :-)

Avez-vous rapidement eu une idée claire du scénario ou s’est-il mis en place à mesure ?
Je voulais écrire une trilogie, la faute à Tolkien ! Pour le premier tome, je savais où je devais arriver mais il me restait à définir les étapes du chemin pour y parvenir. C’est le plus passionnant.

Avez-vous écrit une trame très précise, un résumé ? Si oui, ce premier travail s’est-il fait avant la rédaction proprement dite ou simultanément ?
Non, pas de trame très précise. Ça gâche une partie de la découverte, du voyage que je fais quand j’écris. Je cherche d’abord une « colonne vertébrale », les points clefs de l’histoire. En cours d’écriture, certains s’ajoutent, d’autres disparaissent (mais c’est plus rare). Ce processus ressemble à la « résurrection » de Leeloo dans Le Cinquième Élément. On commence par le squelette, on ajoute de la chair et on termine par le body à bandes :-)

Combien de temps vous a-t-il fallu, de la première phrase à la dernière page, pour écrire votre œuvre ?

Pour la première version, trois ans, faute d’avoir plus de temps disponible.

Avez-vous corrigé votre travail au fur et à mesure ou une fois la rédaction terminée ? À ce titre, combien de temps vous a pris le travail de réécriture, correction ? Cette correction a-t-elle été compliquée ? Avez-vous eu recours à des bêta-lecteurs ?
Je corrige/réécris une fois le premier jet achevé. Cette étape m’a pris environ six mois. Encore une fois, faute de plus de temps disponible. Une merveilleuse bêta-lectrice, Elise, m’a aidé en pointant les faiblesses du récit. Ces échanges sont très enrichissants. Je considère la correction comme l’étape de « polissage » indispensable de l’histoire qu’on a sculptée. Ça peut parfois être frustrant quand un roman tape à la porte de votre conscience en disant « hééé, tu vas me faire attendre encore longtemps ? »

Avez-vous douté durant votre travail ? Si oui, comment avez-vous réussi à retrouver confiance ?
Oh oui ! Pour chaque roman, je passe par une phase de doute où je me pose une multitude de questions. Je tâche d’y répondre pour aller de l’avant. Et puis je ne vais pas abandonner de pauvres personnages au milieu du pétrin !

Nous supposons qu’il faut organiser correctement son temps pour aller au bout d’un travail de si longue haleine. Comment avez-vous concilié vie professionnelle, familiale et le temps nécessaire à l’élaboration de votre œuvre ?
La vie professionnelle prend bien sûr le dessus par rapport à l’écriture de roman. Sinon je n’ai que peu de « contraintes » familiales.

Comment arrivez-vous à maintenir la distance nécessaire pour garder votre esprit critique par rapport à ce que vous écrivez ?
Je refuse de me mentir. Et accessoirement, je doute :-) (cf. question précédente).

Quels sont les passages que vous avez préféré rédiger ? Quels ont été les plus ardus à écrire ?
J’aime les dialogues décalés, les malentendus. Les passages les plus malaisés à écrire sont ceux où se confondent les sentiments/vues de l’auteur et du personnage. Il faut veiller à bien les expliciter.

La séparation et l’organisation de vos chapitres se sont-elles faites naturellement ou avez-vous dû les retravailler ?
Je n’ai pas dû retravailler l’organisation des chapitres, peut-être à une ou deux exceptions près. Le déroulement de l’histoire et son découpage se sont imposés d’eux-mêmes.

Le sentiment de satisfaction doit être immense lorsque l’on achève une telle entreprise. Pouvez-vous nous le décrire ?
Terminer son premier roman est un peu différent du plaisir d’achever les suivants. Principalement parce qu’on ne sait pas si on est capable d’aller jusqu’au bout de cette aventure. Et quand celle-ci dure trois ans, je vous laisse imaginer. C’est un peu comme atteindre son Everest personnel.

Sans bien sûr nous dévoiler l’intrigue, quel (s) moment (s) préférez-vous dans votre œuvre ?
J’adore les livres, et par extension, les bibliothèques. Mes personnages explorent donc une bibliothèque un peu spéciale, comme celle du Nom de la rose… Je m’imagine à leur place !
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Dim 25 Déc 2011 - 21:36

À la recherche d’un éditeur

S’agissait-il de votre premier tapuscrit envoyé ou avez-vous d’autres écrits n’ayant pas trouvé preneurs ?
Le Magicien et le Golem était mon premier roman envoyé. Je possède dans ma besace d’autres livres mais je ne les ai pas envoyés.

Avant de chercher un éditeur pour ce roman, avez-vous fait paraître des nouvelles ? Si oui, sous quelle forme ? Recueil, anthologie, revues, webzine… ?
Juste une nouvelle, Le Chevalier Des Monts (2010), nouvelle publiée dans Les nouveaux chevaliers de la table ronde, à l’issue d’un concours organisé par Les Amis du livre de Fontenoy-La-Joûte. Un vrai collectorror puisque ce livre ne peut être vendu !

Que pensez-vous, à ce titre, de la nouvelle, notamment sur le côté formateur qu’elle peut avoir pour un écrivain novice ?

Hum, je trouve l’exercice de la nouvelle très difficile. Il faut être vraiment percutant. En plus, dans le cadre d’un concours, avec une longueur imposée, c’est très frustrant. Ce n’est pas pour moi le meilleur exercice pour débuter.

Comment avez-vous su que votre roman était achevé, que vous ne pouviez plus l’améliorer, qu’il était temps de l’envoyer ?
Quand mon éditeur m’a dit que le BAT était parti chez l’imprimeur ? Je pense qu’il est toujours possible d’améliorer un roman.

À combien d’éditeurs l’avez-vous envoyé ?

Je n’ai pas tenu de compte, peut-être une dizaine, pas plus.

À partir de ce moment commence l’attente d’une réponse. Pouvez-vous nous décrire ce que l’on ressent ?

On s’angoisse pour les premiers envois puis on finit par ne plus rien en attendre… :lol:

Aviez-vous des liens personnels ou professionnels ayant pu appuyer votre tapuscrit auprès des maisons d’édition ?
Aucun ! J’imagine que ça n’aide pas :-)

Au bout de combien de temps avez-vous reçu une réponse ? Toutes les maisons vous ont-elles répondu ? Combien ont répondu à la négative avant de recevoir un accord ?

Tout le monde ne m’a pas répondu, loin de là ! J’ai eu des retours après six mois, avec réponse négative type et manuscrit jamais ouvert. Une autre maison m’a dit que le manuscrit s’était perdu mais elle me l’a finalement retourné. Je vous passe les autres retours ! Seules Mnémos et Gallimard se sont montrées encourageantes.

Combien ont validé votre tapuscrit ? S’il y en a plusieurs, pourquoi avoir choisi votre éditeur actuel ?
J’avais arrêté d’envoyer mon manuscrit, préférant consacrer mon temps libre à l’écriture d’autres histoires. Puis Artalys, mon éditeur, m’a demandé de lui envoyer, même si je sortais de sa ligne éditoriale.

Pour parler plus particulièrement de votre actuel éditeur que je vous laisse citer, au bout de combien de temps celui-ci vous a-t-il répondu ?
Artalys m’a répondu avec enthousiasme au bout d’une petite quinzaine de jours.

Votre éditeur a-t-il directement validé votre œuvre ou s’est-il d’abord montré sceptique ?
J’avais prévenu Artalys que mon style s’était amélioré depuis l’écriture de cette version. Il avait pu le vérifier sur un court roman, mis un temps à télécharger gratuitement, et me faisait donc confiance sur ce point. Sur l’histoire proprement dite, il restait deux points minuscules à expliciter.

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez reçu la réponse positive de votre éditeur ?
J’étais bien sûr ravi à la perspective de pouvoir être lu. Cette histoire me tient vraiment à cœur.


Dernière édition par Ph. H. Besancenet le Dim 25 Déc 2011 - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Dim 25 Déc 2011 - 21:39

De l’acceptation à la parution

Votre éditeur vous a certainement demandé un certain travail de correction sur votre œuvre. Était-il conséquent ? Vous a-t-on obligé à modifier des passages que vous teniez à garder ?
Mon éditeur me disait que je n’avais pas besoin de tout réécrire pour améliorer le style. Moi, j’en avais besoin. Sans toucher à l’histoire, j’ai donc remanié beaucoup de phrases. Artalys ne m’a rien imposé, si ce n’est changer un seul nom.

Vous a-t-on demandé de terminer le second tome avant de publier le premier ?
Inutile, le deuxième et troisième tomes sont déjà écrits ;)

Avez-vous pu discuter à bâtons rompus avec votre maison d’édition, ou était-ce « à prendre ou à laisser » ?

Je ne laisserai personne dénaturer une histoire, préférant qu’elle ne soit pas publiée. Heureusement, je n’ai pas eu ce problème. Je pose beaucoup de questions et je ne me gêne pas pour faire savoir quand quelque chose me déplaît. Après, il y a des choses que l’éditeur doit gérer, moi non. À chacun son job.

Avez-vous participé à la fabrication de la maquette de votre livre ? Si oui, votre avis était-il principal ou seulement secondaire ?
J’ai été consulté, mais mon avis était secondaire.

Au final, combien de temps s’est écoulé entre le début de l’écriture de votre livre et sa parution ?
Pas loin de neuf ans, pour arrondir.
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Dim 25 Déc 2011 - 21:48

La promotion

Votre maison d’édition dit le plus grand bien de votre écriture. Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ?
Non, ça serait déplacé, je trouve. Mais si vous désirez vous faire une opinion sur Le Magicien et le Golem, je vous invite à lire les critiques déjà disponibles sur la toile.

Si vous avez une activité professionnelle, la promotion ne vous prend-elle pas trop de temps ? La disponibilité dont vous devez faire preuve n’est-elle pas trop contraignante ?
Mon travail étant plutôt contraignant, je n’aurai malheureusement que peu de temps pour la promotion. Il faudra choisir au mieux

Redoutez-vous le regard du public vis-à-vis de votre œuvre ? Ne craignez-vous pas qu’il n’adhère pas à l’univers que vous leur proposez ?
Bien sûr que je redoute ce regard. Quel parent ne serait pas inquiet pour son enfant ? Des lecteurs ont déjà adhéré mais je sais que mon livre ne plaira pas à d’autres. Et c’est bien normal ! C’est aussi ça, la biodiversité  :P

De combien d’exemplaires sera constitué le premier tirage de votre roman ? Une fois tous vos romans écoulés, votre maison d’édition procédera-t-elle à de nouvelles fournées ?
Avec l’impression numérique, cette question ne se pose pas. Ce livre est virtuellement inépuisable ! (contrairement à moi).

Êtes-vous satisfait des lieux de ventes où l’on peut se procurer votre livre ?
La distribution est une grosse difficulté pour les petits éditeurs. Je sais qu’Artalys fait des efforts pour multiplier les lieux de vente, j’apprécie.

Pensez-vous apporter quelque chose de nouveau dans la littérature de l’imaginaire ?

J’apporte dans ce livre mes différences d’être humain et mes envies de lecteur. Je ne cherche pas à bouleverser un genre. Peut-être à lui insuffler un peu de légèreté ?

En conclusion et en quelques mots, que pourriez-vous nous dire pour nous donner envie de découvrir votre œuvre ?

Il existe de nombreux niveaux de lecture dans Le Magicien et le Golem, des références qui ouvrent ce roman à un public très large, des adolescents jusqu’aux seniors :D
Je vous invite à découvrir une forme particulière de fantasy… De celle qui vous attend embusquée derrière un arbre, un buisson ou même un modeste gazon. De la fantasy pas héroïque !
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Lun 26 Déc 2011 - 0:09

Et bien sûr, si vous avez des questions, j'y répondrai avec plaisir :love:
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Lun 26 Déc 2011 - 2:16

Un grand merci, pour tes réponses, je prends le temps de lire, afin de préparer mes questions pour le direct de ce mardi 20 h 30.

Amicalement
Olivier.
:)
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Mar 27 Déc 2011 - 6:27

Bonjour, Philippe H. Besancenet. Un empêchement ne me permettant pas d'être présent ce soir à 20 h 30 je me permets de poser maintenant quelques questions.

1) Sur ta quatrième de couverture, il est indiqué qu’en 2004, tu deviens journaliste. Est-ce que le fait de pratiquer cette profession t’a aidée dans l’écriture de ton roman ? En quoi la vision journalistique peut-elle aussi être un handicap ?

2) À l’une de nos questions tu réponds :
« J’avais prévenu Artalys que mon style s’était amélioré depuis l’écriture de cette version. » Plus loin, tu affirmes : « j’ai donc remanié beaucoup de phrases. »
En quoi s’était amélioré ton style ? Et qu’est-ce qui l’a fait le plus progresser ?

3) Artalys est une toute jeune maison d’édition, comment l’as-tu connue ?


Merci pour le temps consacré.
Au plaisir de lire tes réponses.
Amicalement
Olivier.
:)
Revenir en haut Aller en bas
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Mar 27 Déc 2011 - 7:10

Je t’en prie Olivier !

1) Le fait d’être journaliste n’aide pas dans la rédaction d’un roman. Tout simplement parce que ces deux exercices sont très différents, par leurs objectifs et les styles employés. En revanche, il existe un autre aspect de mon métier de journaliste où je corrige les articles de collègues, de correspondants ; cette tâche est complémentaire avec ma fonction d’écrivain.
Je ne vois pas en quoi ma vision journalistique peut-être un handicap. Mais, je suis myope, c’est peut-être ça :)

2) C’est en écrivant que l’on devient forgeron, enfin, écrivain ! On découvre des mécanismes, des façons d’exprimer des choses différemment, etc. Pour ma part, j’ai progressé beaucoup de la sorte, en lisant également des ouvrages spécialisés comme celui de Stephen King sur l’écriture. Je pense que mon style est devenu plus efficace, rythmé, moins verbeux. Il faudrait consulter ma beta-lectrice pour connaître toutes ces améliorations : oops :
Il y a quelques mois, j’ai découvert l’existence de plusieurs forums qui, par l’intermédiaire d’échanges avec ses membres, permettent encore de s’améliorer… Et peut-être plus vite que tout seul dans son coin :)

3) j’ai découvert Artalys tout à fait par hasard, en discutant sur un forum aujourd’hui disparu. Je m’interrogeais sur cette maison quand l’éditeur m’a répondu directement. Pour une fois, le hasard a bien fait les choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Mar 27 Déc 2011 - 8:30

Voilà, je suis à l'heure, prêt à répondre à toutes vos questions !
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Sunny Blue
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 982
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 40
Localisation : Pas-de-Calais / Côte d'Opale

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Mar 27 Déc 2011 - 23:55

Bonjour,

Dans les pas d'Olivier, j'entre dans la danse avec cette salve de questions :

1°) J'ai lu que tu trouvais l'exercice de la nouvelle difficile parce que contraignant. Mais ne doit pas se contraindre tout autant pour un roman ? N'est-ce pas un moyen d'apprendre à maîtriser son écriture car la nouvelle interdit les digressions et les baisses de rythme ?

2°) Tu as répondu que Mnémos et Gallimard se sont montrées encourageantes. Venant de grosses maisons d'édition, cela ne valait-il pas la peine de retravailler encore ton manuscrit pour les séduire plutôt que d'être publié de suite par un éditeur plus modeste ?

3°) Ne crains-tu pas que ton livre ne se vende pas si tu n'as pas trop le temps d'en assurer la promotion ?

4°) Le livre est publié exclusivement en numérique. Quels sont les avantages ? Les inconvénients ? Le souhaitais-tu au départ ou as-tu accepté par défaut ? Peut-on espérer bien vendre seulement sur le net ?

Merci d'avance pour les réponses.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.fantasy-modedemploi.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Mer 28 Déc 2011 - 8:21

Bonsoir Sunny Blue,
1) Bien sûr, il existe des contraintes pour un roman, mais pas sur la conception d’un univers fouillé, crédible ! Rien ne me plait plus que de pouvoir explorer sous différents aspects les mondes sortis de mon imagination. Avec la nouvelle, cette exploration est très limitée.
2) Pour Mnémos, leur lectorat semblait différer du mien, à la base plus jeune. Quand à Gallimard, je n’étais pas sûr de l’accueil fait à un manuscrit déjà envoyé, même si celui-ci n’avait plus rien à voir.
3) Pour la promotion, je pense que mon manque de temps nous obligera à sélectionner des rendez-vous plus pertinents. C’est donc plutôt une chance.
4) Ah, il y a maldonne. C’est l’outil de publication qui est numérique, ce n’est pas de l’impression offset. Mais le livre est en bon et beau papier :)
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Mer 28 Déc 2011 - 23:06

Bonjour Ph. H. Besancenet,
Ma question arrive avec du retard,
J'ai lu vos réponses intéressantes, dont une m'a intriguée :
Citation :

Avez-vous participé à la fabrication de la maquette de votre livre ? Si oui, votre avis était-il principal ou seulement secondaire ?
J’ai été consulté, mais mon avis était secondaire.
J'imagine qu'un auteur doit avoir à coeur de maîtriser le traitement de son oeuvre. Qu'entendez-vous par cette réponse ? Vous a-t-on mis devant un choix forcé (c'est ça ou rien), ou si vous n'étiez vraiment pas d'accord avec quelque chose (la couverture, ou la présentation des chapitres, ou quoi que ce soit d'autre), a-t-on respecté votre avis ?

Enfin, Artalys étant une maison jeune en termes de tailles, vous a-t-on accueilli comme, en quelque sorte, le "fer de lance" de la maison, ou non ?

Merci beaucoup d'avoir eu la gentillesse de venir nous voir et de répondre à nos questions

Solon

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
Sunny Blue
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 982
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 40
Localisation : Pas-de-Calais / Côte d'Opale

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Mer 28 Déc 2011 - 23:24

Je te remercie de ces réponses mais je ne peux m'empêcher de remarquer que les réponses sont plus courtes que les questions. Manque d'inspiration ? Timidité ? Peur du faux pas ? Volonté d'entretenir le secret ?

En outre, tu affirmes avoir besoin d'explorer, ce que la nouvelle t'interdit. Je me demandais donc si tu concevais le roman uniquement comme un moyen de voyager en restant chez soi. Quelle est alors la place du fond, des idées, de l'action, bref, du reste ? La fantasy se résume-t-elle pour toi à un univers original ?
N'est-ce pas la partie la plus facile que de créer un univers, même crédible, avec sa petite montagne par ci, son petit lac par là, sa petite communauté dans la forêt, le petit village, la grande cité, des dieux à la demande ?

Qu'est-ce qu'un "rendez-vous plus pertinent" ? L'éditeur ne t'oblige pas à te libérer, ne te met-il pas la pression, il en va de son chiffre d'affaire tout de même ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fantasy-modedemploi.fr
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Jeu 29 Déc 2011 - 0:06

Merci Solon !

Dans l'absolu, un auteur souhaiterait tout faire, mais il ne sait pas pour autant dessiner, maîtriser la mise en page, etc. Et s'il faisait tout, l'éditeur n'aurait plus grand-chose à faire :)
Dans mon cas, j'ai été consulté sur la couverture mais pas sur la maquette proprement dite. Néanmoins, l'éditeur a respecté ma présentation des chapitres. J'avais globalement une vision différente de la couverture (sauf la 4e de couv', parfaite), mais peut-on dire que l'auteur, fortement impliqué, ait la meilleure vision de ce qui devient du marketing ? Difficile à dire. Quoi qu'il en soit, je continuerai à travailler avec Artalys avec plaisir...

Fer de lance ? Non, pas dans la mesure où je suis un auteur inconnu. Cela peut changer avec les tomes suivants si les lecteurs me font l'honneur de plébisciter ce premier ouvrage !

Le plaisir est pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
MissCoco
Conseillère
Conseillère
avatar

Féminin Messages : 1453
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Jeu 29 Déc 2011 - 0:11

Bonjour Philippe,

Je m’interroge sur ta couverture, qui malheureusement, ne m’attire pas.
Tu as dit que ton avis sur le sujet était secondaire. Cela te suffit-il ? Car la majorité des auteurs venus sur le forum ont vraiment eu leur mot à dire là-dessus. Malgré tout, le résultat te satisfait-il ? Pourquoi ?

Tu as dit que tu pensais cibler un public large, car ton œuvre présente de nombreux niveaux de lecture. Pourtant, l’illustration, par ses couleurs très vives et saturées, et son trait naïf, ne semble cibler que des enfants. Penses-tu que cela pourrait pénaliser ton œuvre ?

Enfin, ne la trouves-tu pas peu appropriée au titre, car je ne vois ni magicien ni Golem ? De plus, je trouve que la couverture n’évoque pas la fantasy, mis à part le diamant rouge et le grimoire, bien trop discrets. Pour ma part, j’ai pensé au premier abord à un roman d’aventure jeunesse, à cause de toute la verdure au second plan. Encore une fois, ne risques-tu pas de rater une partie de ton public ?

Quant à la quatrième de couverture, je suis dubitative.
La première phrase, « Arha se voit condamné depuis sa naissance à enchaîner coups de chance et sacrées déveines » est bien trop vague : Et alors ? N’est-ce pas le cas pour tout le monde ? Pourtant, il s’agit de la phrase d’accroche.
De plus, il me semble que le résumé ne met pas en avant l’originalité de ton récit : les romans jeunesse sur les apprentis-magiciens ou sorciers, il y en a des centaines. N’aurait-il pas fallu insister, par exemple, sur le côté humoristique du récit ?

La présentation de l’auteur est rassurante : journaliste, publié dans des fanzines : il a une certaine expérience. Mais honnêtement, pourquoi préciser qu’il s’agit de ton premier roman ? Ce n’est pas très judicieux, car rarement vendeur. Un cheveu dans la soupe ?

Cordialement,
Coralie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revedefantasy.org
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Jeu 29 Déc 2011 - 0:18

Citation :
La présentation de l’auteur est rassurante : journaliste, publié dans des fanzines : il a une certaine expérience. Mais honnêtement, pourquoi préciser qu’il s’agit de ton premier roman ? Ce n’est pas très judicieux, car rarement vendeur. Un cheveu dans la soupe ?
Même les grandes maisons d'édition le font, MissCoco. J'ai lu, pas plus tard qu'hier, une 4° de Bragelonne, monstre absolu de la fantasy en France, dans laquelle ils précisaient qu'il s'agissait du premier roman de l'auteur (auteur étranger, cela va de soit, puisqu'on parle de Bragelonne).
Mnémos n'hésite pas à le faire non plus, en passant.

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Jeu 29 Déc 2011 - 0:39

Non, non, quand je parle d'un univers fouillé, cela ne se limite pas à la seule dimension géographique ! Cela englobe son histoire (voire mythologie), ses traditions, espèces, etc. L'action se sent moins à l'étroit dans un roman que dans une nouvelle. Mais tout cela n'est qu'un terreau pour les idées. À quoi bon écrire sans idée ?
Pour moi, la nouvelle est un carcan. Cela ne m'empêche pas d'en lire et d'apprécier. Et puis une nouvelle n'est pas un petit roman. Les deux ont leur raison d'être et leurs codes d'écriture spécifiques.

Un rendez-vous pertinent, cela pourrait être par exemple une séance de dédicaces dans une librairie, précédée d'une annonce dans un journal, ou dans le cadre d'une manifestation particulière, si possible raccord avec le thème de la fantasy. Cela me parait mieux qu'un stand dans un supermarché entre le rayon saucisses et lessive le jour de la Saint-Jean... Non, pour l'instant pas de pression de la part de mon éditeur, mais j'espère bien qu'il me paiera une ptite bière quand même.


Sunny Blue a écrit:
Je te remercie de ces réponses mais je ne peux m'empêcher de remarquer que les réponses sont plus courtes que les questions. Manque d'inspiration ? Timidité ? Peur du faux pas ? Volonté d'entretenir le secret ?

En outre, tu affirmes avoir besoin d'explorer, ce que la nouvelle t'interdit. Je me demandais donc si tu concevais le roman uniquement comme un moyen de voyager en restant chez soi. Quelle est alors la place du fond, des idées, de l'action, bref, du reste ? La fantasy se résume-t-elle pour toi à un univers original ?
N'est-ce pas la partie la plus facile que de créer un univers, même crédible, avec sa petite montagne par ci, son petit lac par là, sa petite communauté dans la forêt, le petit village, la grande cité, des dieux à la demande ?

Qu'est-ce qu'un "rendez-vous plus pertinent" ? L'éditeur ne t'oblige pas à te libérer, ne te met-il pas la pression, il en va de son chiffre d'affaire tout de même ?
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
MissCoco
Conseillère
Conseillère
avatar

Féminin Messages : 1453
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Jeu 29 Déc 2011 - 0:43

Bonjour Solon,

Bragelonne ne fait plus que de la traduction : ces premiers romans ont déjà connu le succès.

Quant à Mnemos, il s'agit d'une maison d'édition bien connue pour publier de nouveaux talents français : "la défense des auteurs francophones" est leur marque de fabrique. Ce qui paraît risqué chez les autres est un gage de qualité chez Mnemos, qui existe depuis 1996, et dont leur premier auteur est Pierre Grimbert : ce premier (et grand) succès n'a pu que les encourager à persévérer.

Il me semble que les premiers romans ne sont pas un problème quand il y a du marketing, une assurance de qualité (exemple : une collection pleine d'excellents auteurs, une grande maison d'édition), une présentation (couverture, résumé) soignée ( les magnifiques couvertures de Mnemos), un bon réseau de distribution.

Dans le cas du Magicien et du Golem, préciser qu'il s'agit d'un premier roman n'est pas un élément déclencheur d'achat. Alors pourquoi le mettre ? C'est inutile et pénalisant pour l'oeuvre :cry:




_________________


Dernière édition par MissCoco le Jeu 29 Déc 2011 - 0:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revedefantasy.org
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Jeu 29 Déc 2011 - 0:56

Bonjour Coralie,
je viens de répondre en partie pour la couverture. La plupart des auteurs que je connais ou avec qui j'ai discuté, n'ont pas eu voix au chapitre concernant la couverture (certains pourtant sont fameux). On a parfois tenu compte de certaines de leurs remarques... Sinon tant mieux pour les autres !
N'ayant pas d'expérience dans le marketing, je ne peux dire si la couverture ou le résumé peuvent porter préjudice à ce roman, mais j'espère bien que non. Je souhaite que l'on s'attache surtout à son histoire ! Seul le temps me permettra de répondre à tes questions ! Et peut-être mon éditeur :)
Auteur débutant : oui, la vérité est rarement vendeuse :P



MissCoco a écrit:
Bonjour Philippe,

Je m’interroge sur ta couverture, qui malheureusement, ne m’attire pas.
Tu as dit que ton avis sur le sujet était secondaire. Cela te suffit-il ? Car la majorité des auteurs venus sur le forum ont vraiment eu leur mot à dire là-dessus. Malgré tout, le résultat te satisfait-il ? Pourquoi ?

Tu as dit que tu pensais cibler un public large, car ton œuvre présente de nombreux niveaux de lecture. Pourtant, l’illustration, par ses couleurs très vives et saturées, et son trait naïf, ne semble cibler que des enfants. Penses-tu que cela pourrait pénaliser ton œuvre ?

Enfin, ne la trouves-tu pas peu appropriée au titre, car je ne vois ni magicien ni Golem ? De plus, je trouve que la couverture n’évoque pas la fantasy, mis à part le diamant rouge et le grimoire, bien trop discrets. Pour ma part, j’ai pensé au premier abord à un roman d’aventure jeunesse, à cause de toute la verdure au second plan. Encore une fois, ne risques-tu pas de rater une partie de ton public ?

Quant à la quatrième de couverture, je suis dubitative.
La première phrase, « Arha se voit condamné depuis sa naissance à enchaîner coups de chance et sacrées déveines » est bien trop vague : Et alors ? N’est-ce pas le cas pour tout le monde ? Pourtant, il s’agit de la phrase d’accroche.
De plus, il me semble que le résumé ne met pas en avant l’originalité de ton récit : les romans jeunesse sur les apprentis-magiciens ou sorciers, il y en a des centaines. N’aurait-il pas fallu insister, par exemple, sur le côté humoristique du récit ?

La présentation de l’auteur est rassurante : journaliste, publié dans des fanzines : il a une certaine expérience. Mais honnêtement, pourquoi préciser qu’il s’agit de ton premier roman ? Ce n’est pas très judicieux, car rarement vendeur. Un cheveu dans la soupe ?

Cordialement,
Coralie.
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
MissCoco
Conseillère
Conseillère
avatar

Féminin Messages : 1453
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Jeu 29 Déc 2011 - 1:03

Bonjour,
Je me souhaite d'avoir tort, mais la couverture est la première chose que voit un lecteur.
Dans un sondage d'ActuSF sur les littératures de l'imaginaire, 41% des sondés considèrent que la couverture est un critère "important à très important" dans leurs lectures.
Cordialement,
Coralie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revedefantasy.org
Ph. H. Besancenet
Griffonneur(se) débutant(e)
Griffonneur(se) débutant(e)
avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 42
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Sam 2 Juin 2012 - 21:55

Pour compléter cette rencontre, mon roman a été récompensé par l'Oriande 2012 du meilleur roman jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
http://merrelf.free.fr
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   Lun 4 Juin 2012 - 12:02

Je n'ai qu'un mot pour toi : félicitations ! :clap:

Pourrais-tu nous en dire plus sur cet événement ?

Que représente ce prix pour toi ?

Comment ton livre s'est-il retrouvé en lice ?

Amicalement
Olivier
:)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Philippe H. Besancenet l'auteur du : Le Magicien et le Golem aux éditions Artalys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» stage avec Philippe Anota
» MALCHOR LE MAGICIEN de Philippe Carmona
» Fisher David - Conversation avec mon chat
» Entretien avec Mamadou Abdoulaye LY, auteur et professeur de français à l’Université Normale du Yunnan en Chine, à Kunming
» pour dany poème et acrostiche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: LA RUBRIQUE DES PRESCRIPTEURS ET DES AUTEURS-
Sauter vers: