Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Justine Niogret
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Mer 4 Mai 2011 - 4:51

MissCoco a écrit:
Bonjour,
Cette rencontre est si riche, que je n'ai pas de questions à te poser.
Tes réponses sont très intéressantes, d'autant plus que tu écris agréablement.
D’ailleurs, je me suis régalée en lisant certains passages de ton roman, en particulier celui de la forge.
Sinon, je trouve cette couverture très belle, j'aime beaucoup ces couleurs chaudes, qui attirent plus le regard. :love:
Amicalement
:)

merci MissCoco, ton message est adorable. I love you

merci pour ta lecture, et oui, je suis d'accord avec toi, la couverture me plait énormément. Autant sur Chien je n'avais pas reconnu "mon" héroïne, autant sur celle-ci je l'ai enfin vue. tongue

Je passerai ton agréable avis à l'illustrateur! :D
Revenir en haut Aller en bas
Justine Niogret
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Mer 4 Mai 2011 - 4:55

Sunny Blue a écrit:
Merci de cette avant-première :clap: - très belle image, très bien proportionnée, qui joue cette fois sur des couleurs chaudes, sur un côté onirique appelant voyage. Je la préfère à la couverture du tome 1, dure mais classique. Question de goût.
Le titre est, comment dire... spécial, mais c'est ta marque de fabrique, et il est suffisamment mystérieux pour aiguiser notre curiosité.

Et merci encore à toi d'avoir passé un peu de temps en notre compagnie. tchin

merci de votre invitation et de cette discussion, sincèrement! :D

le titre a été gagné de haute lutte contre mon éditrice, qui le trouvait bien trop étrange et rebutant; je lui ai demandé de ne pas me donner de réponses avant d'avoir lu le roman, et effectivement une fois ceci fait elle a convenu que c'était sans doute ce qu'il fallait. cheers

d'ailleurs c'est très étrange parfois de travailler avec une éditrice qui n'a pas du tout la lecture des "clins d'oeil" scandinaves pour le sujet qui nous occupe; nous avons eu de longs échanges sur l'histoire et les mythes norois, ça faisait très conte de noël, en fin de compte. :D
Revenir en haut Aller en bas
Justine Niogret
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Mar 10 Mai 2011 - 4:49

Si je peux me permettre, voilà le prologue de Mordre le Bouclier, à lire autant qu'on veut. tongue

http://issuu.com/mnemos/docs/prologue_mordre_le_bouclier?viewMode=magazine&mode=embed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Mar 10 Mai 2011 - 5:25

Merci Justine pour toutes ces réponses aussi claires que sincères ainsi que pour le temps que tu as bien voulu leur -et donc nous- consacrer. chinois
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Mer 11 Mai 2011 - 3:34

Bonjour Justine, la couverture est très belle. Est-elle aussi de Johann Bodin ? Par rapport à celle de Chien du Heaume, le visage est plus féminin. J'aime le détail de la main, car si je me souviens bien elle avait eu les doigts gelés. Le titre interpelle. Sinon je vois la lecture d'un prologue alors à tout à l'heure.

Amicalement
Olivier.
:)
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Mer 11 Mai 2011 - 4:45

Bonjour, chère Justine, je viens de lire ton prologue et je me suis régalé.
J’aime la poésie de tes mots. Elle a sa couleur et elle ne peut plaire à tout le monde, moi, elle m’attire.
Tes phrases demandent vraiment à être lues avec attention pour ne pas rater le voyage. Certaines par contre sont inutilement alambiquées à la première lecture comme :
« Des rideaux si épais que Zoira avait déjà vu des hommes riches porter des manteaux plus fins et moins chauds. »
J’aime moins tes néologismes comme « morvait », et ton orthographe en vieux français comme « pouldre », ou ton détournement d’adjectif comme avec les « chenus ».
Mais tout cela s’oublie devant la beauté de certaines phrases comme :
« Des ruines si fatiguées que même l’herbe se permet de les vaincre. » J'applaudis.

Par contre, je trouve la tirade que tu fais dire à Zoire après les descriptions de ses chairs abimées, bien longue et trop bien dite pour provenir d’une gorge suffocante, car étranglée. Donc fort peu réaliste, même si Bréhyr desserre pour laisser passer l’air.
Je trouve enfin, la deuxième répétition du verbe chier, page 20, un peu poisseuse.

Sinon, je ne sais si l’histoire est un prétexte pour suivre tes mots, mais ce prétexte-là me convient parfaitement.
Scripteur, je suis un de vos nombreux acheteurs.

Vraiment un grand merci pour la lecture de ce prologue.
Revenir en haut Aller en bas
Justine Niogret
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Ven 13 Mai 2011 - 0:34

olivier.lusetti a écrit:
Bonjour Justine, la couverture est très belle. Est-elle aussi de Johann Bodin ? Par rapport à celle de Chien du Heaume, le visage est plus féminin. J'aime le détail de la main, car si je me souviens bien elle avait eu les doigts gelés. Le titre interpelle. Sinon je vois la lecture d'un prologue alors à tout à l'heure.

Amicalement
Olivier.
:)

Bonjour Olivier, oui, la couverture est encore et toujours de Johann Bodin. Je trouve qu'il a fait un très beau travail.

Foenidis a écrit:
Merci Justine pour toutes ces réponses aussi claires que sincères ainsi que pour le temps que tu as bien voulu leur -et donc nous- consacrer. chinois

Merci à vous de vos questions et de cette discussion. :D

olivier.lusetti a écrit:
Bonjour, chère Justine, je viens de lire ton prologue et je me suis régalé.
J’aime la poésie de tes mots. Elle a sa couleur et elle ne peut plaire à tout le monde, moi, elle m’attire.
Tes phrases demandent vraiment à être lues avec attention pour ne pas rater le voyage. Certaines par contre sont inutilement alambiquées à la première lecture comme :
« Des rideaux si épais que Zoira avait déjà vu des hommes riches porter des manteaux plus fins et moins chauds. »
J’aime moins tes néologismes comme « morvait », et ton orthographe en vieux français comme « pouldre », ou ton détournement d’adjectif comme avec les « chenus ».
Mais tout cela s’oublie devant la beauté de certaines phrases comme :
« Des ruines si fatiguées que même l’herbe se permet de les vaincre. » J'applaudis.

Par contre, je trouve la tirade que tu fais dire à Zoire après les descriptions de ses chairs abimées, bien longue et trop bien dite pour provenir d’une gorge suffocante, car étranglée. Donc fort peu réaliste, même si Bréhyr desserre pour laisser passer l’air.
Je trouve enfin, la deuxième répétition du verbe chier, page 20, un peu poisseuse.

Sinon, je ne sais si l’histoire est un prétexte pour suivre tes mots, mais ce prétexte-là me convient parfaitement.
Scripteur, je suis un de vos nombreux acheteurs.

Vraiment un grand merci pour la lecture de ce prologue.


Olivier, merci de ta lecture. :)

J'ai bien entendu tes critiques, et mon éditrice partage avec toi ton opinion sur la tirade finale. Nous avons beaucoup discuté de ce point; moi elle me plaît, et l'argument final a été que Chien comme Mordre sont des livres celtes dans le fond, et que dans ces textes-là, la poésie passe souvent en premier, malgré la logique des choses. Je comprends tout à fait que la tirade ralentisse la lecture et sa fluidité. Disons que ce passage est un compromis, alors.

merci encore de ce retour!
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   Mer 21 Sep 2011 - 22:45

Mordre le bouclier de Justine Niogret.


« On ne peut pas se battre pour la fin du monde
sans payer sa propre apocalypse »

Pour en savoir plus suivre le lien :

http://issuu.com/mnemos/docs/revue_de_presse_mordre?mode=a_p



Castel de Broe, six mois ont passé
depuis la mort de Noalle et Chien du heaume,
anéantie par la perte de ses doigts, s’abîme
dans la contemplation de sa griffe de fer,
cadeau de Regehir le forgeron. Bréhyr entend
lui redonner vie et l’entraîne sur les routes à
la recherche du dernier homme qu’elle doit
tuer : Herôon. Parti en Terre sainte, celui-ci
reviendra par le Tor, une tour mythique où le
monde des vivants s’ouvre à celui des morts.
Les deux guerrières remontent alors le sillage
de sang, de larmes et de pourriture des
croisades, arpentant côte à côte la voie de
la folie et de la vengeance. Dans ce calvaire,
Chien rencontrera Saint Roses, chevalier
à la beauté d’icône, au savoir de maestre et
dont la foi s’est érodée au pied des hautes
murailles de Jérusalem. Une faible lueur qui
annonce peut-être un espoir de rédemption.


Après Chien du Heaume, son premier roman lauréat de nombreux prix littéraires ( dont, en 2010, le Grand Prix de l’Imaginaire/Étonnants Voyageurs, ainsi que le Prix Imaginales), Justine Niogret poursuit son exploration du Moyen Âge. Dans sa langue ciselée et dure, l’auteur nous dépeint les croisades dans toute leur fureur et leur réalisme. Mordre le bouclier, récit épique et violent surprendra le lecteur par la noirceur lumineuse de son ton et son onirisme cru.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Justine Niogret l'auteure de Chien du Heaume et Mordre le Bouclier édition Mnémos.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: LA RUBRIQUE DES PRESCRIPTEURS ET DES AUTEURS-
Sauter vers: