Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Dim 27 Fév 2011 - 14:35

Bonjour à tous, j’ai l’honneur de vous annoncer que l’auteure Samantha Bailly éditée chez la maison d’édition les Mille Saisons, l’un de nos partenaires, nous fait le plaisir et l'honneur de nous parler de son diptyque composé des ouvrages : La Langue du silence et La Chute des étoiles.
Elle répond à toutes nos questions préparées par les membres de RdF dans la rubrique « prescripteur et rencontres avec des auteurs » le mercredi 2 mars à partir de 14 h.
Elle nous fera l’immense joie d’un direct « dans le cœur » le vendredi 4 mars à 18 h 30.

Amicalement
Olivier.

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.


Dernière édition par olivier.lusetti le Dim 27 Fév 2011 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Dim 27 Fév 2011 - 14:39



Nom : BAILLY
Prénom : Samantha
Date de naissance : 16/11/1988
Études : Master de Lettres Modernes

Dès la terminale, Samantha Bailly commence à faire parler d'elle en se retrouvant en finale régionale du concours de Plaidoirie pour les Droits de l'Homme 2005, organisé par Amnesty International, pendant laquelle elle défend la cause de la Biélorussie.

Puis elle obtient le Prix Alain 2006, prix lycéen national de philosophie. Elle voit la même année ses premiers textes (nouvelles et poèmes) publiés.

Actuellement en Master de Lettres Modernes à l'université de Caen, son mémoire traite des genres de l'imaginaire. En avril 2009 sort son premier roman, La langue du silence, tome 1 du diptyque Au-delà de l'oraison, aux éditions Mille Saisons.



Chez les éditions Mille Saisons : (www.millesaisons.fr)
http://www.millesaisons.fr/17-romans
Romans :
La Langue du silence, Au-delà de l'Oraison tome I (2009)
La Chute des Étoiles, Au-delà de l'Oraison tome II (à paraître en 2010)

Chez les éditions Volpilière : (http://editionsvolpiliere.com/)

Roman :
Lignes de vies, roman épistolaire (à paraître en 2010)

Chez d'autres éditeurs :

Nouvelles :
Grise-Lune, Carte Blanche (janvier 2006)
Les yeux bleus, 1er prix Têtes de l'Art 2006, catégorie 15-20 ans (2006)
La Mort vous salue, Mémoires et Cultures (2006)
Éclat de rêve, Greenelven (2005)
L'escouade créatrice, Greenelven, 1er prix (2005)
Sourire brisé, Euphorie totale, collectif des Alfes blancs (2005)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.


Dernière édition par olivier.lusetti le Dim 20 Mar 2011 - 6:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Dim 27 Fév 2011 - 14:42

La langue du silence,
Premier tome d'Au-delà de l'oraison



L'histoire
Mylianne Manérian est une jeune fille sans histoire.
Alors pourquoi est-elle retrouvée morte dans une ruelle lugubre ?
De l'avis général, c'est l'œuvre des clans, ces rebelles qui menacent la paix du royaume.
Les deux sœurs de la défunte, Aileen et Noony, ne se satisfont pourtant pas de cette explication.

Aileen, envahie par la haine, est prête à tout pour venger sa cadette au risque de se trouver mêlée à des intrigues qui la dépassent.
Noony, quant à elle, se révolte en apprenant que leur royaume projette d'envahir Rouge-Terre, un continent voisin, quitte à faire des milliers de victimes.

Au milieu de l'indifférence générale - la mort est une généreuse source de revenus - les deux sœurs vont tenter de stopper les conflits et de révéler au grand jour les manipulations de leurs dirigeants.

Lire un extrait :
L'extrait de La langue du silence est disponible ici :
http://millesaisons.fr/12-la-langue-du-silence--9782918287001.html

lire un extrait sur RdF

La chute des étoiles,
Second et dernier tome d'Au-delà de l'oraison



L'histoire
Le royaume de Rouge-Terre est sur le point d'être envahi.
L'armée d'Hélderion est en marche, implacable, avec une seule directive : tout raser sur son passage. Noony, impuissante, ne peut que constater la démesure de son dirigeant, prêt au sacrifice de ses soldats pour exterminer les « impies ».
Aileen a, elle aussi, pu entrevoir la folie de cet homme.
Elle décide alors de se battre aux côtés des résistants et de participer à l'opération chute des étoiles.
L'engagement est pris, elle fera tout pour les aider à gagner leur liberté.
À des milliers de kilomètres l'une de l'autre, les deux sœurs continuent leur combat désespéré pour un monde plus tolérant et plus juste.
Pourtant, l'annonce du nom de la promise du futur Astracan pourrait bien tout changer.

http://www.millesaisons.fr/17-romans

http://www.samantha-bailly.com/?page=bibliographie

Je vous prie de n'écrire aucun message à la suite, tant que l'auteure n'aura pas répondu à toutes nos questions.

Amicalement
Olivier.


_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.


Dernière édition par olivier.lusetti le Dim 23 Oct 2011 - 0:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 2:05

Tout d'abord, bonjour à toutes et à tous, et merci pour cette invitation à venir passer un peu de temps sur ce charmant forum :)

C'est donc le moment crucial des présentations... Faisons simple et efficace. Je m'appelle Samantha, j'ai 22 ans, et je suis l'auteur de trois romans publiés : La langue du silence, La chute des étoiles et Lignes de vie. Deux romans de Fantasy et un roman épistolaire. Le jour et la nuit, sans doute.

Le cycle Au-delà de l'oraison est un diptyque. La question qui revient souvent est : pourquoi deux tomes seulement, et pas deux ? Et je crois que la réponse peut apporter un éclairage intéressant sur le contenu du livre. La dualité est au cœur de ce monde. Et le choix d'un diptyque s'est imposé de lui-même : le format n'est que la manifestation de ce côté double. Ce roman, c'est l'histoire de Noony et Aileen Manérian, deux sœurs ayant été élevées dans deux royaumes différents. La première est oraisonnière. Sa mission consiste à accompagner les personnes dans leur deuil, en faisant une cérémonie rituelle typique du royaume d'Hélderion. La seconde, Aileen, est pensionnaire dans un établissement chargé de façonner des jeunes filles modèles. Sage et exemplaire, elle suit sa formation avec un fort penchant pour la botanique.

Le quotidien de ces deux jeunes filles se voit anéanti par la mort de Mylianne, leur plus jeune sœur. Celle-ci est retrouvée assassinée. Nous suivons alors deux réactions opposées face à l'absence, deux cheminements parallèles dans l'acceptation de la mort. Autour de ce drame se noue nombre d'intrigues politiques. Dans leur quête de vérité, les deux sœurs vont être amenées à soulever bien des questions sur leur propre gouvernement, leur propre famille. Que les hommes se rassurent, les héroïnes sont chacune accompagnées de personnages masculins :)

Dans un tout autre genre, Lignes de vie est un roman épistolaire. Que penseriez-vous si un jour vous trouviez une lettre sans timbre dans votre boîte aux lettres, vous étant adressée de la part d'un parfait inconnu ? Une lettre de quelqu'un disant qu'il a besoin de se confier mais qu'il hait la technologie moderne. Qui s'adresse à vous, boîte aux lettres choisie au hasard.
Gabrielle éconduit d'abord son interlocuteur de papier. Puis, un soir de solitude et de détresse, décide de lui écrire. Débute alors une correspondance soutenue entre ces deux âmes, Gabrielle, une étudiante perdue dans la jungle universitaire et Antoine, un journaliste lyrique ayant un grain de folie.

Actuellement, j'ai achevé un roman-témoignage sur un voyage en Biélorussie, dernière dictature d'Europe, intitulé Ne les oubliez pas. Il est actuellement en soumission chez plusieurs éditeurs. Et j'écris Métamorphoses, une préquelle à Au-delà de l'oraison mettant en scène le personnage de Sonax, se déroulant 35 ans avant le cycle principal.

Voici mon site internet :
www.samantha-bailly.com

Vous y trouverez tout : critiques, présentations, dates de dédicaces, et bientôt un compte rendu de toutes mes interventions dans les classes.

Merci d'avoir lu :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 2:18

Et maintenant, les questions-réponses :by melly:

Votre rapport à l’écriture

Quand avez-vous décidé de vous plonger dans l’écriture ?

Je ne sais pas si l'on décide de se plonger dans l'écriture. N'est-ce pas plutôt l'écriture qui vous happe ? Pour tout dire, lorsque j'étais enfant, ma passion première était le dessin - mais pas n'importe quel dessin, les vêtements ! Je voulais être styliste de mode. Mais ce mode d'expression m'a rapidement quitté au profit de l'écriture. Comment est-ce venu ? En y réfléchissant bien, je pense que c'était une suite très logique à mon enfance, justement. Il s'agit toujours de se raconter des histoires, mais d'une autre façon. Autrefois, je le faisais en jouant avec les autres enfants, en grandissant, il est venu naturellement de les matérialiser.


Nous imaginons que pour réussir à achever un roman, il faut être réellement passionné. Ressentez-vous l’écriture comme un besoin ?

Oui, c'est un besoin. Un besoin qu'il faut apprivoiser. L'écriture est mon grand amour et ma grande fascination. Je ne m'imagine pas vivre sans cela. Bien sûr, comme dans toute chose, il y a des périodes plus ou moins prolifiques. Mais lorsque l'on a accepté cela, lorsque l'on lâche prise, on sait que l'on y reviendra toujours. Cependant, rien n'est acquis : il faut toujours réajuster son rapport à sa passion, au travers de tous les changements de la vie.


Quelle est votre fréquence d’écriture (tous les jours, plusieurs heures par jours, etc.) ?

Je n'ai pas vraiment de réponse à offrir. Tout dépend des périodes. Je peux parfois écrire 10 000 signes par jour, d'autres fois, quelques lignes en un mois... tout dépend de l'état d'esprit et du travail à côté. Mais ne pas écrire n'est pas une fatalité. Il faut consacrer des moments à se nourrir du monde, à emmagasiner des informations, des images...


D’où tirez-vous votre inspiration (promenades, lectures, cinéma, etc.) ?

Vaste question que celle de l'inspiration. Chaque fois qu'on me la pose, je suis très désarçonnée. La vérité est qu'il n'y a pas une seule réponse. Cela peut-être une discussion qui amène à une réflexion, une image, un rêve, un roman, une phrase, une situation dans la durée, un voyage...


Avez-vous toujours écrit de la fantasy ? Écrivez-vous uniquement cela ?

Non, je me souviens que mes premiers petits romans étaient plutôt des récits de vie. J'ai ensuite très rapidement écrit de la Fantasy, éblouie par la saga de jeux vidéos Final Fantasy. Mais j'écris aussi bien des histoires se déroulant dans notre propre monde que dans d'autres.


Écrivez-vous votre premier jet à la main ou préférez-vous travailler directement à l’ordinateur ?

D'abord, je prends des notes sur des carnets. Bribes, idées, scènes, découpage de chapitres... Mais pour ce qui est de l'écriture même du roman, je travaille uniquement sur ordinateur, avec mes notes à côté.

Utilisez-vous un logiciel d’aide à l’écriture, correcteur ou autre ?

Antidote.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 2:42

Merci de ta venue chère Samantha Bailly, il me tarde, la suite de tes réponses.
Amicalement
Olivier.
:)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 2:44

L’écriture

Quand est née pour la première fois l’idée d’écrire un roman en entier ?

Je devais avoir... 10 ans.

Avez-vous rapidement eu une idée claire du scénario ou s’est-il mis en place à mesure ?

Houla, à l'époque, il ne fallait pas en demander autant ! Je laissais les idées affluer et j'écrivais sans trop me poser de questions de cohérence. Le premier roman que j'ai réellement scénarisé avant écriture, c'était Souvenirs Perdus, lorsque j'avais 15 ans. J'avais pris tout un tas de notes et démarré le découpage des chapitres. Ce roman est à présent un scénario de manga qui voit le jour sous le crayon de Miya :
http://www.miya.fr/

Avez-vous écrit une trame très précise, un résumé ? Si oui, ce premier travail s’est-il fait avant la rédaction proprement dite ou simultanément ?

Je dirais que cela dépend des romans. Au-delà de l'oraison ou Métamorphoses nécessitent une trame très précise, découpée chapitre par chapitre. Bien sûr, parfois, le chapitre peut se résumer à quelques phrases, les éléments clefs... Et ensuite, certains personnages prennent vie, s'imposent, et demandent des rectifications dans le scénario initial. En revanche, pour Lignes de vie, roman à la première personne, tout s'est fait naturellement. Comme une valve que l'on ouvre et qui déverse son contenu. Il a fallu faire quelques réajustements, mais l'idée de confidence impliquait une écriture naturelle et intérieure.


Combien de temps vous a-t-il fallu, de la première phrase à la dernière page, pour écrire votre œuvre ?

Pour le cycle complet Au-delà de l'oraison, soit 2 millions de signes, il m'a fallu de novembre 2005 à mai 2008.
Pour Lignes de vie, de mai 2008 à septembre 2009. Je l'ai écrit en deux fois : les 3/4 du roman en deux mois, le reste en septembre.
Pour Ne les oubliez pas, ce fut plus complexe. J'ai écrit un premier jet en 2007, je l'ai laissé reposer quelques temps... Impossible de le reprendre avant septembre 2009. Je n'étais pas encore satisfaite. Mais je ne trouvais pas ce qui clochait. En septembre 2010, j'ai eu un puissant déclic qui m'a permis de le réécrire et de l'achever.

Avez-vous corrigé votre travail au fur et à mesure ou une fois la rédaction terminée ? À ce titre, combien de temps vous a pris le travail de réécriture, correction ? Cette correction a-t-elle été compliquée ? Avez-vous eu recours à des bêta-lecteurs ?

Pour Au-delà de l'oraison, il y a eu de nombreuses corrections et réécritures. J'avais le défaut de jeunesse de ne pas assez reprendre et travailler. Les bêtas lecteurs que j'ai eu durant l'année 2008 m'ont aidé à comprendre le travail acharné que demandait un roman. Il y a donc eu 6 mois de corrections/relectures/réécritures après avoir achevé le premier jet de La langue du silence.

Avez-vous douté durant votre travail ? Si oui, comment avez-vous réussi à retrouver confiance ?

Bien sûr, j'ai douté. De la qualité de ce que j'écrivais. Mais je savais que je devais aller au bout de cette histoire, tout simplement parce que cela me faisait plaisir. Parce que je voulais continuer le voyage avec mes personnages.

Nous supposons qu’il faut organiser correctement son temps pour aller au bout d’un travail de si longue haleine. Comment avez-vous concilié vie professionnelle, familiale et le temps nécessaire à l’élaboration de votre œuvre ?

Mon cas est un peu particulier. Chaque livre correspond à une période de ma vie très différente. J'ai écrit La langue du silence lorsque j'étais encore au lycée. À l'époque, j'étais à l'internat et j'avais des heures d'études obligatoire. J'utilisais ce temps pour avancer sur le roman, c'était ma bouffée d'oxygène, ma fenêtre sur l'ailleurs - vous savez comme on peut rêver d'un ailleurs à cette période-là de sa vie. Aussi bien que l'on se sente au lycée, on a envie d'explorer un autre monde !
La chute des étoiles a été rédigée lorsque j'étais en Licence de Lettres. Objectivement, j'avais dû temps malgré les cours et le travail personnel, mais je me suis retrouvée à vivre seule à 17 ans, et j'ai découvert à quel point les choses simples de la vie pouvaient être chronophage (gérer son appart, ses factures, etc). Comme les éditions Mille Saisons voulaient la fin avant que l'on ne sorte le tome 1, j'ai planifié le scénario détaillé - 60 pages ! - avec le découpage des chapitres parfaitement décidé. Durant huit mois, j'avais l'objectif suivant : écrire 5000 signes par jour. Très vite, ce qui peut sembler de la contrainte est devenue la meilleure période d'écriture de ma vie. J'étais continuellement plongée dans mon univers, il ne me quittait pas.


Comment arrivez-vous à maintenir la distance nécessaire pour garder votre esprit critique par rapport à ce que vous écrivez ?

Cela se fait de plus en plus naturellement. Il suffit de savoir ce que l'on est. Pour ma part, une éternelle apprentie. J'ai énormément à apprendre encore, et c'est bien ce qui est génial !


Quels sont les passages que vous avez préféré rédiger ? Quels ont été les plus ardus à écrire ?

Je crois que les passages mettant en scène Noony et Alexian ont été mes préférés. J'ai toujours adoré leur relation, leurs interactions... La fin du cycle a été un énorme moment de joie teinté d'émotion. J'avais ces images sous mes yeux depuis 2005, et j'avais toujours refusé de les écrire avant que je n'arrive à ce moment.

Les plus ardus... Les scènes de combat. Ce n'est vraiment pas ma tasse de thé.


La séparation et l’organisation de vos chapitres se sont-elles faites naturellement ou avez-vous dû les retravailler ?

Comme je le disais, je pars avec un plan, mais il y a toujours des réajustements à faire en fonction de l'écriture.


Le sentiment de satisfaction doit être immense lorsque l’on achève une telle entreprise. Pouvez-vous nous le décrire ?

Satisfaction ? Je ne sais pas. Je dirais plutôt... émotion. Et on sait que l'histoire n'est pas achevée : de longues corrections et relectures nous attendent avant de figer le texte définitivement.

Sans bien sûr nous dévoiler l’intrigue, quel (s) moment (s) préférez-vous dans votre œuvre ?

Comme je le disais plus haut, la fin. Sinon, j'attache une importance très forte aux passages impliquant Nwinver, la Jadielle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 2:56

À la recherche d’un éditeur

S’agissait-il de votre premier tapuscrit envoyé ou avez-vous d’autres écrits n’ayant pas trouvé preneurs ?

J'avais déjà soumis Souvenirs Perdus aux éditions Mille Saisons. J'avais eu un refus très détaillé, mais je me souviens du choc ! Un premier vrai retour critique dans la figure. J'ai vite compris que c'était tout à fait justifié. À présent, ce récit est devenu un scénario, une nouvelle vie pour lui. Miya et moi sommes en recherche d'éditeurs, et espérons que ce projet ne restera pas au fond d'un tiroir.


Avant de chercher un éditeur pour ce roman, avez-vous fait paraître des nouvelles ? Si oui, sous quelle forme ? Recueil, anthologie, revues, webzine... ?

Tout à fait, des nouvelles dans des webzines et des recueils.


Que pensez-vous, à ce titre, de la nouvelle, notamment sur le côté formateur qu'elle peut avoir pour un écrivain novice ?

Il paraît très logique de se dire que l'on a plus de chance de réussir un récit court plutôt que très long. La nouvelle est toujours un excellent exercice, c'est un échantillon de nos qualités et de nos défauts : répétitions, adverbes, tournures maladroites... Pour certains, c'est le laboratoire du roman.

Comment avez-vous su que votre roman était achevé, que vous ne pouviez plus l’améliorer, qu’il était temps de l’envoyer ?

Au bout d'un moment, quand vos yeux ne voient plus rien, ni ceux de vos bêtas lecteurs, il semble que l'heure a sonné. Pour ma part, c'était tout simplement une certitude. Je me disais bien que l'oeil neuf de l'éditeur aurait sans doute beaucoup de nouvelles critiques à apporter, mais pour ma part, je sentais que j'avais fait mon maximum en l'état.


À combien d’éditeurs l’avez-vous envoyé ?

Six.

À partir de ce moment commence l’attente d’une réponse. Pouvez-vous nous décrire ce que l’on ressent ?

Il ne faut pas attendre. Ce n'est pas plus compliqué que cela. Je me suis dit que j'avais jeté une bouteille à la mer, sans grande chance d'avoir une réponse, et j'ai poursuivi l'écriture du second tome. C'était déjà une grande erreur de débutant de soumettre un premier tome sans en avoir écrit la totalité.

Aviez-vous des liens personnels ou professionnels ayant pu appuyer votre tapuscrit auprès des maisons d’édition ?

Je fréquentais le forum des éditions Mille Saisons, et donc des membres de leur équipe, je leur avais déjà soumis un manuscrit. À part cela, j'étais une inconnue de tout ce milieu.

Au bout de combien de temps avez-vous reçu une réponse ? Toutes les maisons vous ont-elles répondu ? Combien ont répondu à la négative avant de recevoir un accord ?

J'ai reçu 3 réponses positives. À l'heure où je vous parle, les deux autres maisons d'édition ont fermé leurs portes. Signer avec Mille Saisons a été la meilleure décision à prendre ! Sinon, j'ai reçu une réponse négative, et les deux autres maisons d'édition ne m'ont jamais répondu.


Combien ont validé votre tapuscrit ? S’il y en a plusieurs, pourquoi avoir choisi votre éditeur actuel ?

Comme je le disais, trois. J'ai choisi Mille Saisons car j'étais déjà une lectrice de leurs livres, que j'appréciais ce que la maison publiait, et je trouvais leurs couvertures magnifiques.


Pour parler plus particulièrement de votre actuel éditeur que je vous laisse citer, au bout de combien de temps celui-ci vous a-t-il répondu ?

6 mois.


Votre éditeur a-t-il directement validé votre œuvre ou s'est-il d’abord montré sceptique ?

Aurélia Rojon, mon éditrice, était très enthousiaste, mais avait néanmoins certaines pistes de corrections. Egalement, elle tenait à ce que je termine rapidement le tome 2 et que je lui fournisse un synopsis très détaillé de ce dernier.


Qu'avez-vous ressenti lorsque vous avez reçu la réponse positive de votre éditeur ?

Une douce euphorie, bien vite remplacée par un dilemme lorsque j'ai reçu les deux autres réponses positives. J'ai bien vite écartée une première, mais j'avais tout de même une hésitation entre deux structures.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 3:13

De l’acceptation à la parution

Votre éditeur vous a certainement demandé un certain travail de correction sur votre œuvre. Était-il conséquent ? Vous a-t-on obligé à modifier des passages que vous teniez à garder ?

Il y a eu un changement d'équipe entre La langue du silence et La chute des étoiles. Dans les deux cas, j'ai opéré de nombreuses modifications. Ce sujet est très délicat. J'en parlais récemment avec un auteur lors d'un salon. Celui-ci a plus de soixante romans paru chez de grands éditeurs (Hachette, Rageot, etc), et il m'a dit quelque chose que je trouve très juste : "On trouve de tout dans les correcteurs : des personnes qui n'osent pas changer une virgule de peur de froisser l'auteur, d'autres qui voudraient leur prendre leur plume, d'autres encore qui sont passionnés et pertinents".
Ce qu'il faut retenir, c'est que tout est une question de dialogue. Corriger un roman est un travail d'équipe, où la compréhension mutuelle doit être le cœur de tout. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé travailler avec Aurélia Rojon et Vanessa du Frat. Nous avions des visions différentes, mais nous avons toujours trouvé un compromis.



Vous a-t-on demandé de terminer le second tome avant de publier le premier ?

Oui.


Avez-vous pu discuter à bâtons rompus avec votre maison d'édition, ou était-ce « à prendre ou à laisser » ?

Nous avons discuté. Mille Saisons est une petite maison d'édition très humaine. C'est l'aventure de personnes passionnées qui font cela en plus de leur travail quotidien. Ils choisissent les auteurs qu'ils publient avec soin, car ce ne seront pas des noms noyés dans une masse de parution, mais des personnes qu'ils vont accompagner durant plusieurs années.


Avez-vous participé à la fabrication de la maquette de votre livre ? Si oui, votre avis était-il principal ou seulement secondaire ?

Je n'y ai pas participé, mais on m'a demandé mon avis.


Au final, combien de temps s’est écoulé entre le début de l’écriture de votre livre et sa parution ?

De novembre 2005 à avril 2009...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 3:24

La promotion

Votre maison d'édition dit le plus grand bien de votre écriture. Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ?

Eh bien, c'est leur travail :) Ils ne choisiraient pas un auteur auquel ils ne croient pas ;) ;)


Si vous avez une activité professionnelle, la promotion ne vous prend-elle pas trop de temps ? La disponibilité dont vous devez faire preuve n’est-elle pas trop contraignante ?

Alors... à l'époque où j'étais encore en Master de Lettres, j'avais énormément de temps. Je travaille à présent chez la société de jeux vidéos Ubisoft, après 6 mois en tant que rédactrice à la Communication Internationale, je viens de basculer dans l'équipe du jeu Might and Magic... La conclusion est la suivante : faire 9h-19h tous les jours, plus ajouter les trajets dans Paris, c'est absolument épuisant. J'ai mis 5 mois avant de retrouver l'énergie pour écrire. Par contre, je n'ai jamais cessé de faire des salons et des interventions.


Avez-vous déjà participé à des salons en tant qu’auteur ? Si oui, qu’en retenez-vous ?

À de très nombreux, oui. Chaque salon est différent : ambiance, personnes, lecteurs... C'est toujours passionnant. On fait découvrir nos romans, ou bien l'on rencontre des lecteurs. J'ai certains souvenirs de personnes venant me rencontrer avec une émotion palpable (et contagieuse !) ... certaines m'ont même offert des cadeaux (dessins, chocolats). Un tel élan de reconnaissance se garde précieusement en mémoire. On se dit qu'il y a bien des personnes qui ont voyagé dans le bateau qu'on leur a proposé.

Redoutez-vous le regard du public vis-à-vis de votre œuvre ? Ne craignez-vous pas qu'il n'adhère pas à l'univers que vous leur proposez ?

Non, je ne le crains pas. Je ne dis pas que cela n'arrivera pas, mais cela ne me fait plus peur. J'écris pour mon plaisir avant tout. Pour raconter ce que j'ai besoin de raconter. Si cela génère une résonance chez d'autres personnes, alors je suis comblée. Mais ce n'est pas le principal.

De combien d’exemplaires sera constitué le premier tirage de votre roman ? Une fois tous vos romans écoulés, votre maison d’édition procédera-t-elle à de nouvelles fournées ?

Pour La langue du silence, le premier tirage était à 500 exemplaires. Il y en a quatre nouveaux depuis.

Êtes-vous satisfait des lieux de ventes où l’on peut se procurer votre livre ?

Mille Saisons est un petit éditeur. Je le savais très bien en signant. Mais je suis très satisfaite, car le livre se vend bien pour un premier roman. D'autant plus que la maison d'édition vient de signer avec une structure de diffusion, l'Exception Diffusion, et les premiers chiffres de placement sont très encourageants. Mais mes ventes sont à 30% en librairie, le reste en salons, sur internet, et des commandes d'établissements étudiant le roman.

Pensez-vous apporter quelque chose de nouveau dans la littérature de l’imaginaire ?

Je n'ai pas cette prétention, mais j'espère avoir donné un angle un peu différent en axant mon roman sur le thème de l'oraison.

En conclusion et en quelques mots, que pourriez-vous nous dire pour nous donner envie de découvrir votre œuvre ?

Vous aimez les lynx ? Alors, n'hésitez plus ! :mimi:

Je plaisante. Plus sérieusement, je ne vois pas quoi ajouter. Peut-être qu'Au-delà de l'oraison est un roman étudié dans une vingtaines d'établissements scolaires, collèges et lycées confondus. La langue du silence a été nominée à quatre reprises cette année. En mai, nous aurons les résultats du Prix Lire en Chœur et du Prix Lycéens des Imaginales ! C'est vendeur, vous pensez ? :love:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 3:27

Fiiiiiou :) Eh bien voilà, c'est terminé ! J'espère que c'est assez complet. Il faut que je me remette à Métamorphoses, maintenant. Ce n'est pas le tout d'en parler :D
Merci à toutes et tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 3:36

Un grand merci pour toutes ces réponses intéressantes que je vais relire attentivement. Ton écriture est très agréable, aussi je te souhaite, de remporter l’un de ces prix. tchin

Sinon pour Ubi Soft bravo ! Bien le bonjour à Nathalie Falquero. cheers

Et je dis à très bientôt pour le direct « dans le cœur » ce vendredi 4 mars à 18 h 30.

Amicalement
Olivier.
:)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Roknar
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 21
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 6:20

Un grand merci pour tes réponses ! :D

Et que vois-je ?

Citation :
je viens de basculer dans l'équipe du jeu Might and Magic...
:love: :love: :love: Nan... C'pas possible ? Pourrais-tu en dire plus sur ton parcours vidéo-ludique ? Ca m'intéresserait au plus haut point, car concepteur de jeux m'a l'air d'être un métier génial ! (Mais pourquoi y a MAINTENANT une place aux studios bioware en Irlande, alors que je suis pas majeur ? :cry: )

Et quand sort Might and magic ? incline
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 6:51

Merci beaucoup :)

Roknar a écrit:
Un grand merci pour tes réponses ! :D

Et que vois-je ?

Citation :
je viens de basculer dans l'équipe du jeu Might and Magic...
:love: :love: :love: Nan... C'pas possible ? Pourrais-tu en dire plus sur ton parcours vidéo-ludique ? Ca m'intéresserait au plus haut point, car concepteur de jeux m'a l'air d'être un métier génial ! (Mais pourquoi y a MAINTENANT une place aux studios bioware en Irlande, alors que je suis pas majeur ? :cry: )

Et quand sort Might and magic ? incline

J'y suis pour une mission de 6 mois en tant que rédactrice et chargée de marque. À la base, je suis entrée chez Ubisoft en tant que rédactrice à la Communication Internationale. Je gérais la plateforme de communication en interne (articles, news, interviews...). J'ai rencontré l'un des scénaristes de Might and Magic (Heroes 6), on a discuté de mes romans, et quelques mois plus tard il m'a proposé de venir rejoindre leur équipe pour leur prêter main forte sur la rédaction en anglais. Je ne m'occupe pas du contenu du jeu à proprement parler, mais de la bible de l'univers (vérifier la cohérence, en faire des synthèses, etc).

Pour la date, c'est courant 2011 !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
Roknar
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 21
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 6:54

D'accord, merci. :)

Donc tu as fait anglais à l'Uni je suppose ? Puisque tu rédigeais en anglais. Mais ce secteur marche un peu à coup de relations etc donc ?

Je l'attends avec impatience ! C'est vraiment une superbe expérience, le V, donc le VI sera génial aussi j'espère ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 6:58

En fait, j'ai fait un peu d'anglais à l'université, mais j'ai d'abord été recrutée à la Com Internationale pour mes qualités de rédaction en français. Mais je devais faire mes articles dans les deux langues. Ma manager était une anglophone, elle m'a donc aidée à m'améliorer :D En effet, ce milieu fonctionne essentiellement par relationnel en interne, surtout sur les missions scénaristiques. Il y a très très peu de scénaristes employés à plein temps, la plupart sont des écrivains en freelance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
utopie
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 162
Date d'inscription : 22/12/2010
Localisation : toulouse (pas loin de paul sabatier)

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 10:54

Bonsoir,

Tout d'abord merci de nous consacrer du temps ! :)
J'ai lu toute votre interview mais la première question qui me vient à l'esprit est au sujet de vos nouvelles, et plus particulièrement de leur parution.

Pouvez vous nous dire à quel webzine, revue, fanzine vous vous êtes adressé pour les envois ? Etait-ce il y a lontemps ? Dans quels genre étaient-elles ?
Je cherche à me faire une liste mais on ne peut pas dire que mes recherches soient assez fructueuses...


Merci, je reviendrai poser des questions plus en détails :)

PS : C'est curieux que vous soyez aussi à Volpilière :) Il y a quelque temps je suis tombée dessus par hasard sur le net et j'en ai fais la promo sur ce forum( ICI). J'avais d'ailleurs vu votre roman...
... Est ce que c'est une maison d'édition récente ?
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 11:03

Mais de rien :)

Pour les nouvelles, elles sont indiquées dans ma bibliographie :

Éclat de rêve, Greenelven (2005)
L'escouade créatrice, Greenelven (2005)
Sourire brisé, Euphorie totale, collectif des Alfes blancs (2005)
Grise-Lune, Carte Blanche (janvier 2006)
Les yeux bleus, 1er prix Têtes de l'Art 2006, catégorie 15-20 ans (2006)
La Mort vous salue, Mémoires et Cultures (2006)

La plupart de ces fanzines n'existent plus ! C'était dans des genres variés (Fantasy, tranche de vie...)

Volpilière est une maison d'édition ayant 3 ans d'existence.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
utopie
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 162
Date d'inscription : 22/12/2010
Localisation : toulouse (pas loin de paul sabatier)

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Mer 2 Mar 2011 - 11:17

Ah oui pardon, je croyais que c'étaient des éditeurs papiers (hormis le concours)...


Vous avez une telle productivité... :shock: (c'est un compliment dans ma bouche parce que personnellement je n'arrive pas à le faire et pourtant j'aimerais !). Mais dites-moi vous avez arrêté les nouvelles ? Je vois que les dernières remontent à 2006... est-ce depuis que vous avez commencé les romans ? Par manque de temps ? Ou avez-vous la sensation de tourner en rond dans ce genre, d'avoir momentanement épuisé ce que vous pouviez en apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Ven 4 Mar 2011 - 5:49

Utopie> Il s'agissait de certains petits éditeurs papier, plutôt des associations d'ailleurs. Oui, je n'écris plus de nouvelles, parce que mon genre de prédilection reste le roman et que j'y consacre tout le temps dont je dispose :D après, j'écris parfois quelques textes comme ça, fragmentés, mais strictement pour mon plaisir personnel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Ven 4 Mar 2011 - 6:41

Bonjour Samantha et un grand merci pour ta venue ici. Une question tout de suite, tu as commencé par écrire un premier roman et ton éditeur, t’a demandé d’écrire la suite, car c’était un diptyque. As-tu vu une évolution dans ton écriture ? Et as-tu voulu retravailler le premier tome ?

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Ven 4 Mar 2011 - 6:45

olivier.lusetti a écrit:
Bonjour Samantha et un grand merci pour ta venue ici. Une question tout de suite, tu as commencé par écrire un premier roman et ton éditeur, t’a demandé d’écrire la suite, car c’était un diptyque. As-tu vu une évolution dans ton écriture ? Et as-tu voulu retravailler le premier tome ?

Bonjour :)

Mais de rien, c'est avec plaisir. Oui, j'ai vu très nettement une évolution, et j'ai essayé de travailler au maximum le tome 1 pour ajuster certaines choses. Personnellement, je trouve du coup La chute des étoiles plus abouti. J'espère que c'est une impression partagée ;) C'est plutôt bon signe quand c'est dans ce sens là !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Ven 4 Mar 2011 - 6:51

À la question :
Utilisez-vous un logiciel d’aide à l’écriture, correcteur ou autre ?
Tu réponds :
Citation :
Antidote.
En quoi ce logiciel t’est-il utile dans ton travail d’écrivain et que réponds-tu à ceux qui disent que le style est inné et ne se travaille pas ?

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Bailly
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Ven 4 Mar 2011 - 6:56

olivier.lusetti a écrit:
À la question :
Utilisez-vous un logiciel d’aide à l’écriture, correcteur ou autre ?
Tu réponds :
Citation :
Antidote.
En quoi ce logiciel t’est-il utile dans ton travail d’écrivain et que réponds-tu à ceux qui disent que le style est inné et ne se travaille pas ?

C'est un logiciel que j'ai utilisé sur les corrections de La chute des étoiles, pour faire un premier "débroussaillage" des répétitions :) Je dirais que la perception de l'écrivain - ou de l'artiste - étant une sorte de génie pouvant créer une œuvre parfaite du premier coup est très française. Notre héritage culturel veut que l'on associe la création artistique à une sorte de don naturel, par opposition au travail. Pour ma part, je n'y crois absolument pas. Bien sûr, certaines personnes ont plus de facilités que d'autres dans l'écriture, mais le travail est indispensable. Il y a toujours matière à se questionner et à progresser. Et achever le premier jet d'un roman n'est vraiment qu'une partie du travail...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.samantha-bailly.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   Ven 4 Mar 2011 - 7:03

À la question
Comment arrivez-vous à maintenir la distance nécessaire pour garder votre esprit critique par rapport à ce que vous écrivez ?
Tu réponds
Citation :
Cela se fait de plus en plus naturellement. Il suffit de savoir ce que l'on est. Pour ma part, une éternelle apprentie. J'ai énormément à apprendre encore, et c'est bien ce qui est génial !
Que vois-tu qu’avant tu ne pouvais déceler, car souvent les auteurs à cette question disent qu’il n’arrive que difficilement à garder un esprit critique vis-à-vis de leur création ? Est-ce à dire que tu acquiers à force d'écrire des mécanismes de vérification et quels sont-ils ?

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Samantha Bailly l'auteure du dyptique : La Langue du silence et La Chute des étoiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Samantha BAILLY - Au-delà de l'Oraison
» 34 B / 581 Berliet GLM 10 plateau avec container
» Avec des chutes de tissu d'ameublement.
» CE QUI NOUS LIE de Samantha Bailly
» [Manga/Film live] Subaru, danse vers les étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: LA RUBRIQUE DES PRESCRIPTEURS ET DES AUTEURS-
Sauter vers: