Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Lun 29 Nov 2010 - 0:07

Bonjour à tous, j’ai l’honneur de vous annoncer que l’auteur Noureddine Séoudi, aux éditions : Atria, nous fera la joie de nous parler de ses ouvrages : SIN LE DERNIER POETE et SIN LES GARDIENS DE L'ARBRE qui vient de paraître. Il répondra à toutes nos questions préparées par les membres de RdF ce jeudi 20 Heures.
Nous sommes en attente d’une date pour le direct tant attendu avec ce nouvel auteur de fantasy.
Amicalement
Olivier.

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.


Dernière édition par olivier.lusetti le Jeu 2 Déc 2010 - 8:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Lun 29 Nov 2010 - 0:14



SIN LE DERNIER POETE



Noureddine SÉOUDI
Fantasy
illustrations de couverture : Nicolas Valynseele (artiste peintre)
Tarif : 22 euros TTC

ISBN :978-2-918078-06-7

Comment une conque couverte de symboles en njomalil ou langue des étoiles, la plus ancienne et mère de toutes les langues, a-t-elle pu échouer sur les berges du Nahdor, alors que la rivière ne communique pas avec l’océan ? Quelqu’un l’a-t-il placée là délibérément ? Quel message renferme-t-elle ?
Le mage Felden, terriblement inquiet suite à la découverte de ce mystérieux coquillage, décide de quitter le Naharina pour rejoindre Kudram, la cité des mages. Se joignent à lui Imrou et Rânsa, deux adolescents qu’il a recueillis enfants, ainsi que leurs amis : Siméon, Dalim et Selma.
Ce long voyage parsemé d’embûches, de rencontres inquiétantes, fantastiques va révéler nos jeunes compagnons : les apparences sont souvent trompeuses…
Notre petit groupe sera-t-il le bienvenu à Kudram ? La prochaine guerre de l’Arbre serait-elle imminente ? Quel sera le destin de chacun d’entre eux ? Quel rôle décideront-ils de jouer dans cet avenir incertain ?


http://www.editionsatria.com/index.php?contain=02-11


SIN LES GARDIENS DE L'ARBRE
Noureddine SÉOUDI
Fantasy
Tarif : 21 euros TTC
ISBN :978-2-918078-15-9



Comment une conque couverte de symboles en njomalil ou langue des étoiles, la plus ancienne et mère de toutes les langues, a-t-elle pu échouer sur les berges du Nahdor, alors que la rivière ne communique pas avec l’océan ? Quelqu’un l’a-t-il placée là délibérément ? Quel message renferme-t-elle ?

Le Poète-Sorcier se présenta devant son miroir de Namtar. La brume s’y dissipa. Zergal, le Seigneur de l’Ereshkigal y apparut. Le Poète-Sorcier s’agenouilla, attendant la parole de son maître. Elle vint au bout de quelques secondes. À la fois proche et lointaine, froide et brûlante, elle pouvait rendre fou un esprit incapable de repousser son timbre maléfique :

«Une nouvelle poésie est née. Trouvez son porteur et éteignez ses rimes avant qu’elles ne parviennent au nouvel Arbre et embrasent le cœur des Sinéens et des hommes» …

Retrouvez Imrou, Rânsa, Dalim, Selma… Mais leurs forces et leurs pouvoirs maintenant révélés seront-ils suffisants pour contrer les desseins maléfiques du Seigneur de l’Ereshkigal ?

Entrer dans le monde de Sîn, c’est rejoindre un univers oriental et poétique où le verbe créateur et destructeur se livrent un combat sans merci, où le Poète de l’Arbre défit le Feu sombre…


L'auteur :

Noureddine Séoudi est né à Alger en 1971. A l’âge de deux mois, il embarque pour le nord de la France où il vit depuis. Après une enfance occupée à pêcher la salamandre et une adolescence à réparer des mobylettes et à lire des romans d’aventures, il hésite entre des études de lettres ou d’histoire. Finalement, le djinn de l’histoire l’envoûte et sa passion le plonge dans une thèse de doctorat en relations internationales sur la formation de l’Orient arabe contemporain qu’il publie en 2001.
Féru de poésie, sa rencontre avec les poètes de l’Arabie préislamique lui font découvrir tout un monde peuplé de chevaliers, de djinns, de devins, de dragons et autres créatures extraordinaires. De là nait l’idée du monde de Sîn, l’une des plus anciennes évocations de la lune. Aujourd’hui, il se consacre à l’écriture de romans et de poésies. Le dernier poète est le premier volet de la trilogie Sîn.

Pour lire un extrait suivez le lien :
http://www.revedefantasy.org/textes-debarques-tutorat-atelier-f23/atelier-sin-le-dernier-des-poete-oeuvre-fraichement-editee-de-noureddine-seoudi-t2446.htm#46787

Je vous demande de ne rien écrire à la suite de ce post tant que l'auteur n'aura pas répondu à notre questionnaire.
Amicalement
Olivier.LIEN

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.


Dernière édition par olivier.lusetti le Jeu 10 Mar 2011 - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:09

Bonsoir à tous,
Je tiens d’abord à remercier tous les membres de l’association pour leur aimable invitation et en particulier Olivier. Je suis heureux de partager avec vous tous cette lune commune qu’est la fantasy.

Je m’appelle Noureddine Séoudi. Je suis l’auteur des deux premiers tomes de la trilogie de Sîn : Le dernier poète (tome 1, 2009) et Les gardiens de l’Arbre (tome 2, 2010). Il est toujours très difficile de parler de son œuvre (impossible d’être objectif !) et donc je préfère et avec son accord, laisser s’exprimer Orphé, un lecteur qui avait critiqué le tome 1, il y a maintenant une année :


"Dans la pléthore de romans de fantasy, il en est beaucoup dont l'intérêt réside uniquement dans la beauté d'une couverture soignée et leur intérêt s'arrête à cette page très souvent. Tel n'est pas le cas pour ce premier tome de cette trilogie qui nous plonge dans un univers déroutant peuplé de djinns, de tinnins (dragons), de sinéens (êtres de lune), de terrifiants Algols ou de Hinns. Des noms inconnus pour des oreilles habitués aux elfes, gobelins, orcs et consorts... Sîn est une trilogie ambitieuse qui tente de mettre à l'honneur le merveilleux et les mythes orientaux. Tentative heureuse car on est rapidement happé par le souffle épique de cette épopée qui se déroule dans une étrange contrée, mais pas si étrange pour qui connaît les astres et les constellations. Car les Deux Terres ont été bâties à partir des noms des constellations et des étoiles. De même et dans la même logique de cohérence, l'auteur nous propose une langue principale dont l'alphabet reprend les symboles des constellations. Aucun manichéisme ou angélisme dans cette histoire dont la trame générale s'articule autour d'un arbre de la poésie garant de l'équilibre de ce monde. Equilibre naturellement rompu par un ténébreux poème qui fera vacillé les Deux Terres en proie alors à d'étranges événements. Mais un arbre renaît et un poème de lumière se révèle à l'un de ces compagnons. Ce dernier devra rejoindre l'Arbre dont il est le seul à connaître l'emplacement pour lui souffler le poème pour son éveil. Mais comme dans toute histoire prenante, les rebondissements sont nombreux et sont écrits dans une langue accessible et poétique. Le reproche que l'on peut faire à ce livre et à son auteur historien réside dans la complexité des noms des nombreux personnages qui nous assaillent durant les premiers chapitres. L'auteur pose son monde et mérite l'effort qu'il nous demande (listes des personnages à la fin de l'ouvrage, ainsi qu'une magnifique carte en parchemin).En définitive, un livre a dévoré pour qui veut sortir des sentiers battus de la fantasy."


Lien vers la critique : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/21608
Lien vers le site de la trilogie de Sîn : www.sin-lemonde.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:18

Bonjour ! Noureddine je suis heureux de te voir ici. Il me tarde de lire tes réponses à nos questions.
Amicalement
Olivier.
( je viens de déplacer ton sujet, tu te trompais de rubrique^^)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:27

Bonsoir,
Je remercie une nouvelle fois Rêve de Fantasy de m'accueillir. Voici donc les réponses au questionnaire.

Votre rapport à l’écriture

Quand avez-vous décidé de vous plonger dans l’écriture ?
Je suis incapable de vous donner une date précise ou même un moment. Je pense que l’écriture n’est qu’un aboutissement, une finalité d’un esprit effervescent. Depuis très longtemps, depuis l’enfance, je souhaitais écrire une grande épopée épique.


Nous imaginons que pour réussir à achever un roman, il faut être réellement passionné. Ressentez-vous l’écriture comme un besoin ?
Passionné n’est pas le terme que j’emploierais, même s’il y a un peu de ça. De nombreux auteurs de talent écrivent sans passion (certains affirment même que c’est pénible !). Mais tous ont je pense un point commun, ils vivent ce qu’ils écrivent. Ce qui est mon cas. Je partage toutes les émotions de mes personnages. De fait, l’écriture devient un besoin.


Quelle est votre fréquence d’écriture (tous les jours, plusieurs heures par jours, etc.) ?
Il m’arrive de poser la plume ou plutôt le calame durant de longues périodes. Mais, quand je commence un roman, je le termine. Je pense que l’écriture est une discipline personnelle et que chacun a son propre rythme. En la matière, « comparaison n’est pas raison ».


D’où tirez-vous votre inspiration (promenades, lectures, cinéma, etc.) ?
Je suis un homme à l’affût. L’inspiration peut venir d’une lecture, d’un film, d’une rafale de vent qui fait frémir les feuilles, d’une parole attrapée au vol…


Avez-vous toujours écrit de la fantasy ? Écrivez-vous uniquement cela ?
Je viens de l’histoire, et j’ai publié quelques ouvrages et articles dans mon domaine de spécialisation : l’Orient. Il m’arrive encore de collaborer à des projets scientifiques. Toutefois, je dois avouer que l’écriture romanesque me plaît de plus en plus et la fantasy en particulier. Je rappelle souvent quand on me questionne sur ce sujet, que fantasy et histoire ont toujours fait bon ménage et que le plus ancien livre du monde à ce jour connu est l’Epopée de Gilgamesh (Mésopotamie), une épopée qui, à bien des égards, peut être considérée comme le premier livre de fantasy. Il y est fait référence de magie, quête, amitié, animaux fabuleux, arbres-marcheurs… L’écriture est poétique. C’est mon ouvrage de référence avec les mythologies.


Écrivez-vous votre premier jet à la main ou préférez-vous travailler directement à l’ordinateur ?
Je frappe mon texte directement sur l’ordinateur. Toutefois, le travail en amont (notes, impressions, détails, références…), je le couche toujours sur papier.


Utilisez-vous un logiciel d’aide à l’écriture, correcteur ou autre ?
Non.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:30

L’écriture

Quand est née pour la première fois l’idée d’écrire un roman en entier ?
J’ai décidé de franchir le pas suite à la lecture de poèmes très anciens narrant la vie chevaleresque des poètes de l’Arabie antéislamique.


Avez-vous rapidement eu une idée claire du scénario ou s’est-il mis en place à mesure ?
Le point d’origine de monde de Sîn est une poésie que j’ai composée et qui a surgit de manière assez impromptue. Il s’agit du premier écrit à partir duquel j’ai bâti toute l’histoire.


Avez-vous écrit une trame très précise, un résumé ? Si oui, ce premier travail s’est-il fait avant la rédaction proprement dite ou simultanément ?
On n’échappe pas à son milieu, j’ai commencé par l’élaboration d’une chronologie très précise de mon monde (déformation professionnelle !) qui m’a, en fait, servi de scénario. Puis, il y a eu un important travail de recherche qui m’a permis d’établir des index, un bestiaire, une géographie et une langue. L’écriture est venue bien après.


Combien de temps vous a-t-il fallu, de la première phrase à la dernière page, pour écrire votre œuvre ?
Sans le travail de recherche, un peu moins d’un an et demi pour le tome 1. J’écris assez lentement. Environ une année pour le tome 2.


Avez-vous corrigé votre travail au fur et à mesure ou une fois la rédaction terminée ? À ce titre, combien de temps vous a pris le travail de réécriture, correction ? Cette correction a-t-elle été compliquée ? Avez-vous eu recours à des bêta-lecteurs ?
Je relis ce que j’écris tout au long de la rédaction, ce qui me permet de faire des corrections régulières. Mon éditeur ne m’a jamais demandé de réécrire un passage, seulement quelques légères modifications.


Avez-vous douté durant votre travail ? Si oui, comment avez-vous réussi à retrouver confiance ?
Toujours ! Le doute est salutaire. Je me suis fixé une ligne de conduite, celle de toujours écrire pour moi, sinon cela n’a pas de sens. Le monde d’un auteur est avant tout le sien et tant mieux s’il plaît à de nombreux lecteurs.



Nous supposons qu’il faut organiser correctement son temps pour aller au bout d’un travail de si longue haleine. Comment avez-vous concilié vie professionnelle, familiale et le temps nécessaire à l’élaboration de votre œuvre ?
Quand on est marié, papa de deux jeunes enfants et que l’on travaille, cela relève parfois de l’exploit que de trouver une « fenêtre d’écriture ». Mais j’ai la chance d’avoir une femme et des enfants conciliants qui me laissent de temps à autre m’immerger dans mon monde. J’ai également l’avantage de pouvoir écrire durant mon temps de travail, ce qui n’est pas négligeable.


Comment arrivez-vous à maintenir la distance nécessaire pour garder votre esprit critique par rapport à ce que vous écrivez ?
C’est impossible !


Quels sont les passages que vous avez préféré rédiger ? Quels ont été les plus ardus à écrire ?
Je n’ai pas de passages préférés, même si je dois l’avouer les poésies ou les joutes poétiques sont les parties que je relis le plus souvent. Les poèmes sont d’ailleurs les passages les plus ardus à écrire.


La séparation et l’organisation de vos chapitres se sont-elles faites naturellement ou avez-vous dû les retravailler ?
Les chapitres se sont imposés d’eux-mêmes.


Le sentiment de satisfaction doit être immense lorsque l’on achève une telle entreprise. Pouvez-vous nous le décrire ?
Lorsque j’ai fini la rédaction du tome 1, j’ai éprouvé une certaine béatitude et la même chose pour le tome 2. Je ne sais pas quelle sera ma réaction lorsque je terminerai la trilogie. C’est un moment que je crains également.


Sans bien sûr nous dévoiler l’intrigue, quel (s) moment (s) préférez-vous dans votre œuvre ?
Mon passage préféré est un chapitre entier, « Révélations » dans lequel je décris la naissance du monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:33

À la recherche d’un éditeur

S’agissait-il de votre premier tapuscrit envoyé ou avez-vous d’autres écrits n’ayant pas trouvé preneurs ?
Il s’agissait de mon premier roman.


Avant de chercher un éditeur pour ce roman, avez-vous fait paraître des nouvelles ? Si oui, sous quelle forme ? Recueil, anthologie, revues, webzine... ?
Non.


Que pensez-vous, à ce titre, de la nouvelle, notamment sur le côté formateur qu'elle peut avoir pour un écrivain novice ?
Cela peut être un bon exercice, mais ce n’est pas un passage obligatoire.


Comment avez-vous su que votre roman était achevé, que vous ne pouviez plus l’améliorer, qu’il était temps de l’envoyer ?
Après une énième relecture, j’ai décidé de l’envoyer. Il faut bien s’y résoudre un jour où l’autre, car on peut indéfiniment modifier son texte.


À combien d’éditeurs l’avez-vous envoyé ?
Cinq.


À partir de ce moment commence l’attente d’une réponse. Pouvez-vous nous décrire ce que l’on ressent ?
L’attente n’était pas insoutenable comme on pourrait le croire. Ayant une expérience du monde de l’édition, je m’attendais à un véritable parcours du combattant. J’étais zen car je n’y pensais pas.


Aviez-vous des liens personnels ou professionnels ayant pu appuyer votre tapuscrit auprès des maisons d’édition ?
Pour certaines oui. Mais ils n’ont pas fonctionné.


Au bout de combien de temps avez-vous reçu une réponse ? Toutes les maisons vous ont-elles répondu ? Combien ont répondu à la négative avant de recevoir un accord ?
J’ai eu un premier contact téléphonique assez rapide, au bout de trois semaines. L’accueil était très favorable. Deux maisons ont répondu par la négative. Une m’a demandé de modifier l’histoire mais j’ai refusé.


Combien ont validé votre tapuscrit ? S’il y en a plusieurs, pourquoi avoir choisi votre éditeur actuel ?
Deux. J’ai choisi la proximité et la convivialité. Et je ne le regrette pas !


Pour parler plus particulièrement de votre actuel éditeur que je vous laisse citer, au bout de combien de temps celui-ci vous a-t-il répondu ?
J’ai d’abord reçu un appel au bout de trois semaines. Il s’agit des Editions Atria, basée dans la métropole lilloise.


Votre éditeur a-t-il directement validé votre œuvre ou s'est-il d’abord montré sceptique ?
Il a été emballé. Généralement, votre éditeur est aussi heureux que vous d’éditer votre livre. Pour ma part, la grande satisfaction réside dans cette communion.


Qu'avez-vous ressenti lorsque vous avez reçu la réponse positive de votre éditeur ?
Un bouillonnement intérieur qui a rapidement muté en une joie immense. A cet état euphorique, j’ajouterai un soulagement.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:37

De l’acceptation à la parution

Votre éditeur vous a certainement demandé un certain travail de correction sur votre œuvre. Était-il conséquent ? Vous a-t-on obligé à modifier des passages que vous teniez à garder ?
Non. Hormis quelques précisions sur l’orthographe de quelques mots, mon éditeur ne m’a pas demandé de modifier un passage particulier. Mais je sais qu’il est susceptible de le faire.


Vous a-t-on demandé de terminer le second tome avant de publier le premier ?
Non.


Avez-vous pu discuter à bâtons rompus avec votre maison d'édition, ou était-ce « à prendre ou à laisser » ?
La relation avec mon éditrice est avant tout une relation de confiance.


Avez-vous participé à la fabrication de la maquette de votre livre ? Si oui, votre avis était-il principal ou seulement secondaire ?
Oui. J’ai soumis plusieurs propositions à mon éditrice qui a accepté l’une d’entre-elles. L’illustrateur est un ami.


Au final, combien de temps s’est écoulé entre le début de l’écriture de votre livre et sa parution ?
Un peu plus de deux années.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:43

La promotion

Votre maison d'édition dit le plus grand bien de votre écriture. Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ?
Il faut le lui demander.


Si vous avez une activité professionnelle, la promotion ne vous prend-elle pas trop de temps ? La disponibilité dont vous devez faire preuve n’est-elle pas trop contraignante ?
Enormément. Mais il y a une formidable compensation à rencontrer les lecteurs et d’autres auteurs également.


Avez-vous déjà participé à des salons en tant qu’auteur ? Si oui, qu’en retenez-vous ?
Les salons sont des lieux où l’on fait de formidables rencontres, tant littéraires qu’humaines. J’aime beaucoup les salons de fantasy car il y a une ambiance particulière, plus décontractée que dans des salons plus « conventionnels ».


Redoutez-vous le regard du public vis-à-vis de votre œuvre ? Ne craignez-vous pas qu'il n'adhère pas à l'univers que vous leur proposez ?
Le jugement d’autrui est toujours redouté. Mais il faut accepter la critique, c’est une preuve d’existence de votre oeuvre.


De combien d’exemplaires sera constitué le premier tirage de votre roman ?
Le tome un a été tiré à mille cinq cents exemplaires.


Une fois tous vos romans écoulés, votre maison d’édition procédera-t-elle à de nouvelles fournées ?
Oui. Elle va d’ailleurs le faire très prochainement.


Êtes-vous satisfait des lieux de ventes où l’on peut se procurer votre livre ?
Oui. Mon éditrice se démène, le mot n’est pas trop fort pour que nos livres soient visibles. Je profite d’ailleurs de ce moment pour la remercier (elle s’appelle Laurence) pour le formidable travail qu’elle fait. A ma connaissance, je ne connais pas d’éditeur qui apporte ses thermos de café et de thé (et les petits gâteaux !) dans les librairies quand ses auteurs sont en dédicaces.


Pensez-vous apporter quelque chose de nouveau dans la littérature de l’imaginaire ?
Il est très difficile de répondre à cette question. Chacun juge en fonction de son ressenti.
Je pense que chaque écrivain tente d’être original avec plus ou moins de succès. En ce qui me concerne, mon approche de la fantasy par la poésie, l’invention d’une langue issue des formes des constellations et de multiples références aux mythes et légendes de l’Orient et du Maghreb sont un parti pris que j’assume pleinement.


En conclusion et en quelques mots, que pourriez-vous nous dire pour nous donner envie de découvrir votre œuvre ?

Je répondrai par une formule dans mon langage :
Nâtakil Wâ Lâmanâ.

Surtout, n'hésitez pas à me poser toutes les questions que vous voulez (si elles ne sont impertinentes, bien entendu!) :lol:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 2 Déc 2010 - 8:47

Vraiment un grand merci Noureddine pour toutes tes intéressantes réponses. Je vais donc les lire de ce pas et je te dis à la semaine prochaine pour une rencontre en directe cette fois, avec toi et les écrivains en herbe de RdF que nous sommes, où tu seras sous le feu nourri et amical de nos questions.
Amicalement
Olivier.
:)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Roknar
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 21
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Ven 3 Déc 2010 - 22:16

Merci beaucoup pour tes réponses ! :)

Tu m'as donné envie de lire ton roman grâce à l'approche sur le monde arabe, ce qui change tout de même un peu des classiques occidentaux. Et également que c'est l'Arabie post-islamique et donc que ton livre n'est pas une propagande islamiste. :P

J'ajouterai que les couvertures sont très belles. :)
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 5:21

Bonjour ! cher Nourredine, un empêchement importun ne me permettra pas d’être présent ce soir à dix-neuf heure, en direct pour t’accueillir comme il se doit. Aussi je me permets de laisser mes questions, avec le plaisir d’y découvrir tes réponses plus tard dans la soirée.
Amicalement
Olivier.

Citation :
À notre question :
Au bout de combien de temps avez-vous reçu une réponse ? Toutes les maisons vous ont-elles répondu ? Combien ont répondu à la négative avant de recevoir un accord ?

Tu réponds :
J’ai eu un premier contact téléphonique assez rapide, au bout de trois semaines. L’accueil était très favorable. Deux maisons ont répondu par la négative. Une m’a demandé de modifier l’histoire, mais j’ai refusé.

Alors voilà ma question en quoi consistaient ces changements et pourquoi les avoir refusés ? si comme tu le dis :

Citation :
À notre question :
Comment arrivez-vous à maintenir la distance nécessaire pour garder votre esprit critique par rapport à ce que vous écrivez ?

Tu réponds :
C’est impossible !


_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 5:23

Citation :
À notre question :
Pour parler plus particulièrement de votre actuel éditeur que je vous laisse citer, au bout de combien de temps celui-ci vous a-t-il répondu ?

Tu réponds :
J’ai d’abord reçu un appel au bout de trois semaines. Il s’agit des Editions Atria, basée dans la métropole lilloise.

Alors voilà ma question, cette jeune maison d’édition comportait pas de livre de fantasy dans son catalogue il y a de cela un an, alors comment as-tu eu l’idée de leur proposer ton manuscrit ?
Et ma suivante,
As-tu été en quelque sorte le détonateur pour qu’Atria se mette à en éditer ?


_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 5:29

Citation :
À notre question :
De combien d’exemplaires sera constitué le premier tirage de votre roman ?

Tu réponds :
Le tome un a été tiré à mille cinq cents exemplaires.

Cela me semble beaucoup pour une petite maison d’édition, mais je pense que ce nombre n’a pas été atteint en une seule fois, mais aussi qu’il est le résultat d'un important travail promotionnel de terrain. Peux-tu nous en dire plus sur celui-ci ? Est-ce facile de se glisser dans la peau d’un vendeur après celle d’un écrivain ?

Voilà pour moi, je laisse la place aux autres.
Encore bravo ! :clap:
Amicalement
Olivier.
:)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 7:22

Bonsoir à tous,
Je vous remercie une nouvelle fois de m'accueillir sur votre forum.
Olivier, en ce qui concerne les changements demandés, Sîn aurait été complétement dénaturé car on m'a demandé une géographie et une atmosphère répondant aux clichés que l'on peut se faire de l'Orient (désert, oasis, chameaux...). Hors de question et ce d'autant plus que c'est méconnaître la géographie de ces régions dans l'Antiquité par exemple.
En ce qui concerne, la publication d'ouvrages de fantasy chez Atria, je n'ai pas été le détonateur. Loin de là! Mon éditrice comptait en publier. Elle attendait juste de tomber sur un bon roman. Il faut savoir également que je l'ai rencontrée par hasard (si le hasard existe!) au Furet où elle accompagnait deux de ses auteurs (SF) en dédicaces.
En ce qui concerne le travail promotionnel sur le terrain, plus d'un week-end sur deux, j'étais en dédicaces (librairies et salons). Je peux vous dire que le côté commercial n'est pas évident et même pénible par moment. Mais on fait toujours de belles rencontres et je commence à en récolter les fruits car des lecteurs du tome 1 reviennent pour le tome 2. Les échanges sont intenses. :D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
MissCoco
Conseillère
Conseillère
avatar

Féminin Messages : 1453
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 8:08

Bonsoir Noureddine,
Citation :
D’où tirez-vous votre inspiration (promenades, lectures, cinéma, etc.) ?
Je suis un homme à l’affût. L’inspiration peut venir d’une lecture, d’un film, d’une rafale de vent qui fait frémir les feuilles, d’une parole attrapée au vol…
Mais quelles sont tes références en fantasy ? Ont-elles changé ta vision du genre ? T'ont-elles influencé ?
PS : j'aime beaucoup tes couvertures, la palette de couleurs est vraiment intéressante.
Amicalement.
:)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revedefantasy.org
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 28
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 9:00

Bonsoir Noureddine !
Une grand merci pour ta venue chez nous.
Je viens te poser mes questions sur le tard, et tu m'en vois désolé.

Tout d'abord,
Citation :
De nombreux auteurs de talent écrivent sans passion (certains affirment même que c’est pénible !)
N'est-il pas possible de trouver pénible ce qui nous passionne ? Je prends pour exemple la musique : j'adore prendre ma guitare pour en jouer, mais il m'arrive d'être agacé parce que je n'arrive pas à jouer tel ou tel morceau ; je dois continuer de travailler, d'apprendre, c'est pénible, mais ça n'entache pas ma passion pour cet instrument.

Citation :
Le tome un a été tiré à mille cinq cents exemplaires.
Le second a-t-il connu le même tirage ? Et est-il prévu un second tirage, si la trilogie rencontre un franc succès ?

Il est vrai qu'une approche orientale en fantasy n'est pas monnaie courante. Outre "La trilogie de l'empire" de Raymond Feist et Janny Wurst, je n'ai aucun autre exemple en tête. Et encore, sans être spécialiste de l'Orient - loin s'en faut ! - je pense qu'ils ont pris de très grandes libertés dans leur récit. En cela, ton roman a l'air très intéressant !

On sent dans tes réponses au questionnaire une sorte d'"habitude" de l'édition. Le terme n'est peut-être pas le mieux choisi, mais rien de mieux ne me vient. Est-ce parce qu'à travers ta profession tu as déjà été confronté à ce monde et que cela t'a appris à l'appréhender avec plus de sérénité qu'un jeune romancier, disons, "lambda" ?

Merci d'avance pour tes réponses !
Solon

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 11:16

Bonsoir MissCoco et Solon,

MissCoco, merci pour les couvertures. J'ai particulièrement tenu à ce qu'elles se distinguent un peu de celles que l'on trouve habituellement dans les romans de fantasy "classiques". J'ai la chance d'avoir un ami illustrateur, Nicolas, qui a su appréhender le monde de Sîn.

En ce qui concerne mes références en fantasy, j'espère ne pas vous décevoir en disant, non pas que je découvre le genre mais que je m'y intéresse depuis peu (j'ai découvert le Seigneur des Anneaux par le biais du cinéma, par exemple. Je ne l'ai donc lu qu'après). Durant mon enfance, j'ai lu les classiques concernant les légendes arthuriennes, les mille et une nuits comme beaucoup. Mais ma grande passion est l'histoire et c'est d'elle que je tire une grande partie de mon inspiration. Bien sûr, il y a les récits mythologiques, les récits épiques de grandes batailles historiques. Mais il y a des oeuvres moins connues comme celles de voyageurs géographes qui nous ont laissés des récits dont l'historicité peut être contestée, mais il n'empêche qu'elles enflamment l'imagination. Il y a, par exemple, un géographe arabe, Idrisi, qui a décidé de faire la géographie du monde connu en son temps (12ème siècle). Il est connu pour sa rigueur scientifique mais il nous parle de dragons causant la terreur (en Europe et en Orient), de magie et de monstres divers. Il cite exactement les lieux où ces créatures agissaient et la manière dont les habitants se défendaient.
Histoire et fantasy font souvent bon ménage. :clap:

Solon, on peut tout à fait trouver pénible ce qui nous passionne et ton exemple est pertinent. Mais je rencontre souvent des écrivains, rarement en fantasy, pour qui écrire est une thérapie uniquement (selon leurs propos).

En ce qui concerne le tome 2, il va connaître le même tirage mais en deux temps.

Enfin, je viens d'une discipline où malheureusement, on existe réellement que lorsqu'on publie. Et il est très très difficle de parvenir à publier l'un de ses articles dans une revue historique ou un ouvrage. Donc par expérience du monde de l'édition et pour avoir rencontré également des romanciers, je sais qu'il faut une grande énergie pour y parvenir. Mais ce n'est pas impossible. Loin de là! Il faut persévérer car "il n'y a point de pire naufrage que pour celui qui n'a jamais quitté le port" (ce proverbe n'est pas de moi). :D
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
Sunny Blue
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 982
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 40
Localisation : Pas-de-Calais / Côte d'Opale

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 12:20

Bonsoir,

J'arrive en retard et je me raccroche comme je peux à vos différents échanges.

Tu évoques le monde arabe alors que je pense à la Perse, à ces "barbares" des grecs antiques, une civilisation méconnue aussi glorieuse qu'ancienne ; pourrais-tu préciser ?

Malgré son immense richesse, le monde oriental me paraît peu exploité en Fantasy, dont la filiation est avant tout nordique et moyenâgeuse. Il est rare d'y rencontrer des djinns, au contraire des dragons et autres démons. Cela dit, qu'est-ce que la Fantasy t'apporte qu'un autre genre, ou même tes recherches sur l'Orient, ne possède pas ? Et au-delà, qu'est-ce qui t'amène à dépasser la démarche scientifique pour t'aventurer dans l'imaginaire débridé de la Fantasy ? Quel est le but en fin de compte ?

Ce roman a-t-il des accointances historiques ? S'appuie-t-il sur des faits ou des personnages réels ? A-t-il une résonance contemporaine ?

Question purement technique : comment as-tu su que ton style était accompli pour contacter un éditeur ? As-tu beaucoup travaillé ton style ou celui-ci t'est-il venu naturellement ? Quelles différences as-tu identifiées entre un style littéraire et un style universitaire, de chercheur ? As-tu été obligé d'adapter ta façon d'écrire ? Et, à plus forte raison, as-tu deux styles ?

J'ai été séduit par la couverture du tome 1 : ces personnages tournés vers le lointain qui s'embrase, cela invite au voyage, à l'aventure, aussi bien du corps (le bâton du voyageur) que de l'esprit, donc à l'imaginaire. Et de camper un adulte avec deux enfants rappelle la transmission orale des contes de génération en génération, et jusqu'à nous.
La couverture du tome 2 n'est pas mal non plus, je te rassure, car cet arbre lie le cosmos à la terre nourricière en une explosion de couleurs et de contrastes.
Une question tout de même : as-tu participé à leur élaboration ? Et dans quelle mesure ?

Une dernière question.
Tu expliques avoir refusé de te soumettre à la loi des clichés sur l'Orient, avec ses déserts, chameaux et oasis. Toutefois, il y a davantage de désert que par chez toi, et beaucoup moins de terrils (pas du tout me souffle-t-on ;) ). Il existe, en Mésopotamie, le croissant fertile, comme on le nomme communément, lequel ne me paraît néanmoins pas être aussi verdoyant que les régions pluvieuses de l'Occident. A quoi ça ressemble ? Comment l'as-tu rendu ? Quels sont "tes" clichés ? As-tu voyagé là-bas ou t'es-tu inspiré de photos, de films, de carnets de voyage ?

Merci d'avance de toutes ces réponses.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.fantasy-modedemploi.fr
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Mer 8 Déc 2010 - 23:45

Bonjour Sunny Blue,
D'abord, je te confirme qu'il y a plus de terrils de par chez moi que de déserts ;).

Il y a un préalable à toutes les réponses que je vais te faire, c'est que nous n'avons pas, à mon avis, la même définition de la "fantasy". Nous sommes quelques-uns à penser que c'est un genre qui existe depuis très longtemps et que de nombreuses oeuvres peuvent y être rattachées (épopée de Gilgamesh, conte de Sinoué, l'Iliade et l'Odyssée, les Mille et une nuits, Jules Verne...). Comme le dit Shakespear, "cela que nous nommons une rose peut bien changer de nom sans perdre son parfum". Toutefois, là n'est pas l'important.

J'évoque le monde arabe mais il est évident que j'ai emprunté aux grandes civilisations apparues à des périodes différentes: Sumer, Akkad, Hittites, Egypte pharaonique, Phénicie, Perse, Grèce...
Quand je pense à la Perse, j'ai l'image du grand Darius soumettant Gaumata le Mage (rocher de de Béhistoum). Je fais même un clin d'oeil aux Celtes (pays de Rûnes) qui je le rappelle sont présents dans tout le bassin méditerranéen.

Toutefois, la base de mon univers se référe au monde arabe. C'est un univers très construit, et il faut savoir que tous les noms de personnages, de créatures, de lieux sont tirés de la mythologie, de l'astronomie et de l'histoire plus globalement (la mythologie arabe compte près de 360 divinités). Voici quelques exemples de personnages historiques dont j'ai repris le nom:

Imrou Qais (6ème siècle) fils de Houjar, de la tribu des Banu Kinda. Il représente le mythe du prince errant, du chevalier-poète. Très connu, il fut même reçu à Constantinople par l’empereur Justinien. Il est mort en tentant de venger son père.

Rânsa (Al Khânsa) (7ème siècle) : elle passe pour être la plus grande poétesse arabe. Al Khansa perdit ses deux frères aux cours de combats. Elle les pleura dans des élégies touchantes qui firent sa renommée.
Dans un poème, elle écrit ceci :

C’est lui le seigneur de noblesse
Maître puissant et redouté
Il est issu d’autres seigneurs
De maîtres, à la tête Altière


Ou encore

Il détournait dessus nos têtes
Le tranchant des glaives hostiles
Il rabattait aussi l’orgueil
De la haine dissimulée


L'un de mes préférés:
Tabatta Shârane (5ème siècle) : poète-brigand, son nom signifie « celui porte le mal sous son aisselle ». Il était considéré comme le fléau de la contrée où il fixait son séjour. Il périt dans un combat sur le mont Noumâre.
Voici donc mon poète sorcier qui est au service de Zergal, l’incarnation de la poésie noire.

En ce qui concerne l'écriture, très franchement je ne me suis jamais posé la question du style, s'il était abouti ou pas. J'ai toujours eu une seule chose en tête : "écrire pour soi et non pour les autres". Cette écriture change radicalement de l'écriture historique, plus rébarbative dans sa forme. Une critique m'avait d'ailleurs reproché une écriture historique imagée comme si un historien ne pouvait pas avoir un style littéraire. En outre, je souhaite, à mon niveau bien entendu, sortir de sa confidentialité, tout ce qui a trait au merveilleux Proche-Oriental et Maghrébin dont la richesse est insoupçonnée. C'est pourquoi, j'ai porté une attention particulière au bestiaire. Je prévois d'ailleurs la publication de ce dernier très prochainement.

En ce qui concerne les couvertures, j'ai participé à leur élaboration. J'ai expliqué à mon ami illustrateur, ce que je souhaitais. Il nous a fait plusieurs propositions. Une a retenu notre attention. Elle a été légèrement modifiée. En défintive, cela s'est fait simplement.

En ce qui concerne la géographie de mon monde, j'ai repris de noms de lieux anciens (ex: Naharina = pays des rivières (Mésopotamie) pour les Egyptiens, Nabatta = Région de Pétra en Jordanie...). La grande forêt de cèdres du Liban est présente. Il est évident que ces régions n'étaient pas aussi verdoyantes que celles d'Europe (encore que) mais j'ai grandi dans un bocage parsemé de forêts. J'ai souhaité que ces paysages du nord de la France où j'ai grandi soient également présents dans mon monde.

Je terminerai enfin par le début d'un poème très populaire dans le monde arabe que je relis à chaque fois que j'écris :
Les coursiers et la nuit, et les déserts semés d’embûches, me connaissent,
La guerre et les coups, le papier, la plume...

Al Moutanabi (10ème siècle)

Un grand merci
:clap:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 9 Déc 2010 - 8:24

Bonjour, cher Noureddine et un grand merci pour toutes tes chaleureuses réponses.
Pour ceux qui auraient l’opportunité de te voir lors d’une de tes dédicaces en voici la liste :

Samedi 11 Décembre 2010 : Librairie Privat Brunet Arras
- Samedi 18 Décembre 2010 : Espace Culturel E.Leclerc Caudry
- Samedi 8 Janvier 2011 : Librairie Privat Brunet Douai
- Samedi 15 Janvier 2011 : Furet Villeneuve d'Ascq
- Dimanche 16 Janvier 2011 : La Ruche aux Livres Wavrin (Matiné spéciale auteurs Atria)
- Samedi 22 Janvier 2011 : Furet Roubaix
- Samedi 29 Janvier 2011 : Furet Lens
- Samedi 5 Février 2011 : Majuscule Dunkerque (Spécial Auteurs Atria)
- Samedi 12 Février 2011 : Majuscule Saint Omer
- Samedi 26 Février 2011 : Furet Lille / Rayon Science Fiction (1er étage)
- Samedi 26 Mars 2011 : Majuscule Tourcoing
- Samedi 2 Avril 2011 : Furet Béthune
- Samedi 16 Avril 2011 : Furet Douai
- Samedi 23 Avril 2011 : Furet Valenciennes
- Samedi 30 Avril 2011 : Espace culturel E.Leclerc Seclin
- Samedi 7 Mai 2011 : Librairie Ternisien Abbeville (Spécial Auteurs Atria)
- Samedi 14 Mai 2011 : Furet Maubeuge
- Samedi 28 Mai 2011 : Furet Cambrai

Amicalement
Olivier
:)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 9 Déc 2010 - 8:27

Et pour donner au plus grand nombre l'envie de découvrir ton monde en voici la superbe carte :



et le lien :

http://www.sin-lemonde.com/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=29&Itemid=44

Bonne continuation :clap:

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Noureddine Séoudi
Petite Plume
Petite Plume


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 9 Déc 2010 - 11:17

Bonsoir,
Olivier, un grand merci pour tes encouragements. Je souhaite à tous les membres de Rêve de Fantasy un franc succès tant pour le forum que pour les projets littéraires. Je reviendrai très régulièrement visiter le forum et son actualité, et je répondrai aux questions s'il y en a encore.

Puissent les Djinns souffleurs vous inspirer les plus belles histoires ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sin-lemonde.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 30 Déc 2010 - 13:30

Un grand merci à Noureddine Séoudi pour avoir eu la gentillesse de nous en dire plus sur son monde.

Il est vrai qu'on ne connaît presque rien de l'histoire arabe, de ses mythologies... même si quelques contes et histoires sont quand même parvenues à percer le barrage de la culture (les Mille et une nuits, Aladin, Ali Baba et les 40 voleurs...)...

Encore qu'on puisse trouver quelques points communs entre l'épopée de Gilgamesh et la mythologie grecque. Mais au final, si on regarde bien, toutes les mythologies ont des thèmes ou des points qui se recoupent. Le plus étonnant est la notion de déluge et du couple de survivants, qu'on retrouve dans quasiment toutes (dans toutes celles que je connais en tous les cas)... ce que je trouve assez troublant. Les conteurs auraient-ils beaucoup plus voyagé dans ces époques lointaines que ce que l'on croit ? Mais quand même... du lointain orient aux amériques, ça fait quand même une trotte.

Bon, je m'égare, je m'égare...

Bravo en tout les cas à Nourrédine pour son œuvre qui ne peut qu'enrichir encore davantage les terres fertiles de nos imaginaires.

(oui, je sais, je suis très en retard... mille pardons...).
Revenir en haut Aller en bas
Roknar
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 21
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   Jeu 30 Déc 2010 - 22:14

Citation :
qu'on retrouve dans quasiment toutes
C'est vrai que ça m'a choqué aussi pour le déluge !

- Dieu, forcément, tout le monde connait.
- Odin, il me semble qu'il noie le monde une fois.
- Quetzacoatl le fait aussi (Aztèques)
- Les hindous également ont un mythe comme ça, me semble.
- Les Chinois aussi mais je me rappelle plus.

Bref, c'est assez incroyable ! Et j'avais remarqué d'autres trucs aussi, je m'y étais intéressé y quelques mois (mais avais-je eu l'intelligence de prendre des notes, telle est la question...).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Noureddine Séoudi l'auteur de Sîn le dernier des poète aux éditions Atria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Auteur] Léo Malet
» ~ Kawazu ~
» Deux jours à Disneyland Paris avec des amis First Timers les 2 et 3 Avril dernier
» The Longest Journey/Le plus long des voyages (1907)
» Les Editions du RIEZ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: LA RUBRIQUE DES PRESCRIPTEURS ET DES AUTEURS-
Sauter vers: