Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Sam 18 Sep 2010 - 1:45

Bonjour à tous ! Je tenais, à vous informer que JM Bonnel des éditions LER (les éditeurs réunis), l’auteure de la trilogie « Monstres » viendra répondre à nos questions le vendredi 24 septembre. Les questions seront celles préparées par Solon et par les membres de RdF, donc les mêmes que nous avons eu la joie de poser à l’auteur Paul Béorn.


JM Bonnel que je remercie pour le temps qu’elle nous consacre sera aussi présente sur le forum le dimanche 26 à 18 heures pour répondre en direct à toutes nos autres interrogations.
http://www.lesediteursreunis.com/


Je vous prie de ne rien écrire à la suite de mon annonce, tant que l’auteure n’aura pas répondu à toutes nos questions.
Amicalement
Olivier
:)
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:08

Bonjour à tous !:D

Avant tout je tenais à remercier Olivier qui m’a proposé de participer à cet échange, c’est avec plaisir que j’ai accepté son invitation.

Je m’appelle JM Bonnel, je suis l’auteure de la collection « Monstres » aux éditions : Les éditeurs réunis (LER). Les deux premiers tomes sont en vente en France (depuis cet été) et au Canada, depuis janvier. Le tome trois est actuellement en préparation…

J’ai 28 ans et j’écris maintenant en tant qu’auteure publiée depuis presque un an.

Pour parler plus en détails de ma saga, et bien tout est dans le titre ou presque.

« Monstres » parle de trois héros Théodora, Stanislas et Calista, qui sont respectivement une gorgone, un satyre et une cyclope. Le principe de la collection est le suivant, chacun des héros a son propre tome, sa propre histoire et croise les deux autres à un moment ou un autre de sa quête. Chacun influence les autres à sa manière et après leur rencontre l’histoire, leur histoire s’en trouve modifiée !

L’histoire me direz-vous ?!

Théodora est une très jolie jeune fille changée en gorgone par Aphrodite, car cette dernière est folle de jalousie. Punie pour son apparence, Théo décide alors de se venger et de faire payer la déesse pour ce qu’elle lui a fait. Elle met alors un plan sur pied et fini par obtenir sa vengeance en changeant Aphrodite en statue de pierre. Le seul souci c’est qu’en piégeant la déesse, Théodora a également enfermé le sentiment de l’amour… Les humains le perdent alors peu à peu et le chaos finit par l’emporter. Après deux mille ans de ce régime, seule une ville tient encore debout : La Cité. C’est alors que Théo sera confrontée à un véritable dilemme : aider les humains survivants à retrouver l’amour, ou garder Aphrodite prisonnière pour assouvir ainsi pleinement sa vengeance. Son choix se résume donc à : Agir en héros ou en véritable monstre…

Son destin croisera alors celui de Stanislas, un satyre amnésique, perdu dans le désert. Qui cherche par tous les moyens comment retrouver la mémoire et rentrer chez lui. Lors de son périple il sera amené lui aussi à choisir son combat et devra déterminer où est sa place : Auprès de sa famille, même si cette dernière est loin d’être parfaite ou auprès de ses nouveaux amis pour libérer la Cité de ses oppresseurs…

Calista quant à elle, fera de nombreux sacrifices pour sauver les siens et épauler Théo et Stan, mais elle se montrera bien plus qu’une simple amie fidèle… Tour à tour monstre, ennemie, amie, elle endossera le rôle qui convient pour faire avancer sa quête, bien décidée à récupérer ce qui lui revient de droit… et peu importe le prix à payer pour ça !


Pour terminer voici le lien de mon blog, où vous pouvez lire les prologues des deux premiers tomes de Monstres : http://jmbonnel.blogspot.com/

Vous pouvez également me suivre sur Facebook : http://www.facebook.com/people/Jm-Bonnel/100001436650496?ref=search

Maintenant que vous me connaissez un peu mieux, entrons dans le vif du sujet …


Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:23

Les couvertures sont très bien faîtes et surtout marrantes !

Aussi sympa qu'original le contraste entre mythologie et modernité. ^^
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:27

Votre rapport à l’écriture

Quand avez-vous décidé de vous plonger dans l’écriture ?

Et bien je ne l’ai pas vraiment décidé, c’est arrivé un jour comme ça tout seul, sans prévenir, je suis juste tombée dedans. J’avais 7 ans et j’étais très en colère contre ma petite sœur. Alors pour me défouler j’ai pris ce que j’avais sous la main… et il s’est trouvé que c’était une feuille de papier et un crayon… j’ai commencé a gribouiller tout un tas de mots avec un affreux dessin et j’ai appelé cette histoire « L’enfant crapaud ». C’était ma toute première histoire… je venais de plonger dans le monde des mots et je n’en suis jamais ressortie.


Nous imaginons que pour réussir à achever un roman, il faut être réellement passionné. Ressentez-vous l’écriture comme un besoin ?

Il faut aimer les histoires et vouloir les partager, donc je crois oui, qu’il faut vraiment être un passionné pour terminer un roman. L’écriture un besoin ? Oui et non, c’est plutôt étrange… certains jours j’ai à peine les yeux ouverts que je fonce travailler et que j’écris durant des heures, alors que d’autres fois j’ignore mon ordinateur pendant des jours… Donc certains jours oui j’en ai besoin et d’autres jours pas… En fait je crois que je suis une boulimique des mots, j’en écris, j’en écris et lorsque j’en ai eu assez je m’arrête jusqu’à la prochaine crise.


Quelle est votre fréquence d’écriture (tous les jours, plusieurs heures par jours, etc.) ?

Non pas tous les jours, je le voudrais bien mais pour moi il est très difficile d’aller à mon bureau et de me dire « Bon ma grande il faut écrire là » quand l’envie n’est pas là je peux fixer ma feuille ou mon ordinateur pendant des heures, alors ça ne sert à rien d’insister ! Mais même les jours où je n’écris pas mon esprit est lui toujours en réflexion pour faire avancer la suite de mon récit. Par contre quand je suis inspirée je peux écrire des pages et des pages dans la même journée.


D’où tirez-vous votre inspiration (promenades, lectures, cinéma, etc.) ?

Je m’inspire beaucoup des contes et de la mythologie de différents pays. Mais ce qui m’inspire le plus c’est de regarder les gens autour de moi. J’aime prendre un café et simplement observer les gens qui passent dans la rue. Lorsqu’on prend le temps de regarder on voit parfois des choses étonnantes !


Avez-vous toujours écrit de la fantasy ? Écrivez-vous uniquement cela ?

Non avant de me lancer dans la fantasy, lorsque j’étais plus jeune j’écrivais plutôt des histoires fleur bleu… J’avais lu Autant en emporte le vent, Scarlett et Reth étaient pour moi un couple fascinant et très étrange (j’avais 15 ans :siffle: ) ensuite peu à peu j’ai découvert la mythologie grecque en cours d’histoire ça m’a passionnée, j’ai voulu en savoir plus sur la mythologie en général et voilà comment j’ai commencé à écrire de la fantasy, qui est un genre qui me convient parfaitement !


Écrivez-vous votre premier jet à la main ou préférez-vous travailler directement à l’ordinateur ?

Je suis de la "vieille école" lol… J’écris toujours mes idées sur papier. Lorsque je sens que j’ai des idées pour un nouveau roman, je vais acheter un beau cahier tout neuf et je donne « vie » à mes personnages sur ses pages blanches. J’écris ensuite le premier jet et lorsque c’est fait je passe ensuite sur mon ordinateur. J’aime ce mélange de méthode « classique » et de méthode moderne.


Utilisez-vous un logiciel d’aide à l’écriture, correcteur ou autre ?

Pas du tout. J’ai appris d’ailleurs très récemment que le logiciel d’aide à l’écriture existait lol Pour ma part le bon vieux Word me suffit.


Dernière édition par JM le Ven 24 Sep 2010 - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:29

Merci Foenidis !

J'adore moi aussi le contraste "mythologie et modernité" !

Bon second post : L'écriture...


Dernière édition par JM le Ven 24 Sep 2010 - 2:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:34

L’écriture

Quand est née pour la première fois l’idée d’écrire un roman en entier ?

Pour être honnête l’idée ne m’est jamais venue à proprement parler. J’avais simplement une petite histoire qui me trottait dans la tête, suite à un curieux rêve que j’avais fait et je ne pensais plus qu’à ça. Alors pour me libérer j’ai décidé de coucher tout ça sur papier. Je pensais vraiment qu’il n’y aurait pas plus de 20 ou 30 pages… et à l’arrivée je me suis retrouvée avec 450 pages sueur... c’était il y a bientôt 2 ans.


Avez-vous rapidement eu une idée claire du scénario ou s’est-il mis en place à mesure ?

Oui l’idée était plutôt claire depuis le début, bien sûr il y a eu quelques changements d’idées en cours de route, des ajustements ici et là, mais les grandes lignes de l’histoire elles n’ont pas bougé.


Avez-vous écrit une trame très précise, un résumé ? Si oui, ce premier travail s’est-il fait avant la rédaction proprement dite ou simultanément ?

Je travaille de la façon suivante. A la maison j’ai un grand tableau blanc où je note toutes mes idées, ensuite je fais une colonne pour les personnages : leur âge, leur caractère ect. Puis j’écris les grandes lignes du synopsis qui explique juste comment aller du point A au point B. Ensuite la rédaction des chapitres vient d’elle-même lorsque je commence à travailler sur mon ordinateur, les personnages, les situations tout s’emboîte dans mon esprit et je n’ai alors plus qu’à suivre le fil conducteur. J’aime avoir un plan de départ pour savoir où je mets les pieds, mais je ne pense pas toute l’histoire à l’avance, j’aime me laisse surprendre par l’histoire et par mes personnages, voir jusqu’où ils peuvent me conduire !


Combien de temps vous a-t-il fallu, de la première phrase à la dernière page, pour écrire votre œuvre ?

Pour mon premier roman il m’a fallut 18 mois, je n’en vivais pas, j’avais un travail à plein temps. Pour mon second roman, je l’ai écrit en 4 mois (sans compter bien sûr les corrections, et la relecture qui sont venues s’ajouter en plus)


Avez-vous corrigé votre travail au fur et à mesure ou une fois la rédaction terminée ? À ce titre, combien de temps vous a pris le travail de réécriture, correction ? Cette correction a-t-elle été compliquée ? Avez-vous eu recours à des bêta-lecteurs ?

Concernant le travail de correction, je relis et je corrige après la fin de chaque nouveau chapitre que je rédige, c’est important pour moi de fonctionner ainsi, d’abord pour voir si le chapitre colle bien au reste du roman et ensuite étant dyslexique la relecture est donc des plus importantes. Ensuite lorsque le roman est terminé je le relis une toute dernière fois. En règle générale le travail de réécriture me prend un bon mois. Certaines corrections se sont imposées à moi d’elles-mêmes, mais cela a été moins évident pour d’autres passages. Heureusement j’étais entourée de deux bêta-lectrices qui ont su me conseiller.


Avez-vous douté durant votre travail ? Si oui, comment avez-vous réussi à retrouver confiance ?

Bien sûr que j’ai douté et je doute encore :P lol. Je n’ai jamais vraiment perdu confiance, mais j’avoue avoir paniqué une fois ou deux… mais j’ai la chance d’avoir une famille, un amour et des amis formidables qui me soutiennent sans relâche.


Nous supposons qu’il faut organiser correctement son temps pour aller au bout d’un travail de si longue haleine. Comment avez-vous concilié vie professionnelle, familiale et le temps nécessaire à l’élaboration de votre œuvre ?

Oh bon sang s’il y a bien une chose qui me fait défaut c’est l’organisation ! Et comme je l’ai dit plus haut je ne suis pas du genre à me dire « Bon 16h30 c’est l’heure de mon heure d’écriture » je ne fonctionne pas comme ça, un planning d’écriture n’est pas une chose qui me convient. Je n’ai pas d’enfants, je suis donc plutôt libre d’écrire quand je le souhaite, j’ai donc pu avoir facilement du temps pour moi, ma famille, mes amis et mon écriture sans le moindre problème, ma chance est que je suis une couche tard ! Mais il est vrai que les premiers temps j’ai surtout écrit pendant les vacances, les week-ends, ce qui explique les 18 mois avant de pouvoir finir mon premier roman.


Comment arrivez-vous à maintenir la distance nécessaire pour garder votre esprit critique par rapport à ce que vous écrivez ?

Je crois que je n’y arrive pas vraiment… mais je suis plutôt du genre à douter de mes écrits qu’à aimer ce que j’écris en me tapant sur l’épaule toutes les 3 lignes pour me féliciter. Heureusement que j’ai ma bêta lectrice près de moi pour me dire « Oui ça c’est très bien » ou « Non, tu peux faire mieux que ça, c’est bizarre cette scène » Elle est mon point de repère, grâce à elle j’ai l’impression d’avancer et d’évoluer dans mes écrits.


Quels sont les passages que vous avez préféré rédiger ? Quels ont été les plus ardus à écrire ?

Les disputes et les affrontements sont mes scènes favorites ! J’adore quand deux personnages se lancent des vacheries sur un ton pince sans rire ou carrément glacial. Je m’amuse toujours beaucoup lors de ces scènes en jetant de petites piques ! Celles que je trouve un peu plus « dures » à écrire ce sont les scènes d’amour… j’ai toujours un peu peur de tomber dans le mélodrame et la mièvrerie.

La séparation et l’organisation de vos chapitres se sont-elles faites naturellement ou avez-vous dû les retravailler ?

En effet cela s’est fait plutôt naturellement, l’histoire a rapidement trouvé son rythme et tout s’est bien emboité. Bien sûr une fois ou deux j’ai du réajuster quelques chapitres qui étaient bien plus longs que ce que je ne pensais au départ, mais quand on écrit un roman ce n’est pas quelque chose de figé, il évolue et c’est tout l’intérêt !


Le sentiment de satisfaction doit être immense lorsque l’on achève une telle entreprise. Pouvez-vous nous le décrire ?

Je dois dire que j’étais plutôt fière de moi et angoissée en même temps ! Fière parce que j’avais mené mon projet à terme. Angoissée parce que je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire maintenant ! Je me souviens que j’étais montée sur piles toute la journée après avoir écrit le mot fin. Je n’arrêtais pas de sourire bêtement, ensuite je me suis écroulée sur mon lit et j’ai dormi 12 heures non-stop, épuisée par tant de surexcitation lol.


Sans bien sûr nous dévoiler l’intrigue, quel (s) moment (s) préférez-vous dans votre œuvre ?

Oh lala question difficile… Je crois que les moments que j’aime le plus sont les chapitres que j’ai écrit à la première personne, me mettre dans la peau d’un « Monstre » m’a beaucoup amusée et m’a donné un autre point de vue sur l’histoire et grâce à ça j’ai perçu mes autres personnages d’une façon différente. L’une de mes scènes « coup de cœur » est un tout petit moment au début de l’histoire qui ne dure que quelque pages, c’est l’instant où les villageois et les parents de mon héroïne, Théodora, découvrent qu’elle est devenue une gorgone… j’ai aimé décrire les jeux de regard et les sentiments de la gorgone à ce moment précis de l’histoire… lorsqu’elle devient un monstre.


Dernière édition par JM le Ven 24 Sep 2010 - 2:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:42

Un grand merci JM Bonnel pour ta présence en ce lieu. Je dois avouer que cela doit faire chaud au cœur de voir dans sa bibliothèque deux romans édités, écrits de sa propre main.
En plus, les couvertures sont réussies.
Je vais taire ma plume en attendant de lire la suite de tes enrichissantes réponses aux questions que nous t’avons fait parvenir.
Amicalement
Olivier.
:)
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:55

Merci à toi Olivier pour cette charmante invitation ;) Et oui tu as raison c'est vraiment super d'avoir ses propres romans dans sa bibliothèque, mais cela est aussi un peu "étrange" de voir son rêve poser sur une étagère... Parce qu'avant tout ça bien sûr, il a fallu partir...

...À la recherche d’un éditeur

S’agissait-il de votre premier tapuscrit envoyé ou avez-vous d’autres écrits n’ayant pas trouvé preneurs ?

Non, c’était mon premier coup d’essai… je n’avais encore jamais rien envoyé chez un éditeur jusqu'à ce jour.


Avant de chercher un éditeur pour ce roman, avez-vous fait paraître des nouvelles ? Si oui, sous quelle forme ? Recueil, anthologie, revues, webzine... ?

Une fois une de mes histoires (une petite nouvelle de 5 ou 6 pages) est parue dans le journal de l’école, j’avais 11 ans tongue … mais c’est tout, alors je ne suis pas sûre que ça compte lol. « Monstres » est mon premier vrai travail d’écriture qui est publié.


Que pensez-vous, à ce titre, de la nouvelle, notamment sur le côté formateur qu'elle peut avoir pour un écrivain novice ?

Je pense qu’écrire des nouvelles est vraiment un très bon « exercice » avant de se lancer dans l’écriture d’un roman. Pour faire ses premières armes c’est idéal ! C’est là que l’on va apprendre à « se connaître » en tant d’auteur, savoir quel genre nous convient le mieux, polar, fantasy... C’est aussi comme cela qu’on améliore ses tournures de phrase, son sens du détail et de l’intrigue. En clair je suis plus que convaincue du bienfait des rédactions de nouvelles.


Comment avez-vous su que votre roman était achevé, que vous ne pouviez plus l’améliorer, qu’il était temps de l’envoyer ?

Je crois que si je m’étais écoutée j’y serais encore ! Après des dizaines de changements dans le texte, dans le titre, je l’ai fait lire à deux amies qui m’ont dit : « Mais qu’est-ce que tu attends ? Qu’un éditeur vienne frapper à ta porte ? Envoie-le il est très bien ! » Mais je n’étais pas encore sûre… quelques jours plus tard j’ai mangé un biscuit chinois, vous savez les biscuits de la chance, il disait : « Votre talent sera reconnu et récompensé » ça m’a fait rire et je me suis dit : si même les biscuits s’y mettent… et j’ai envoyé mon manuscrit ! drunken


À combien d’éditeurs l’avez-vous envoyé ?

Huit…


À partir de ce moment commence l’attente d’une réponse. Pouvez-vous nous décrire ce que l’on ressent ?

Mon dieu j’avais un nœud à l’estomac tous les jours jusqu'à ce que le facteur soit passé… après je pouvais de nouveau respirer jusqu’au lendemain matin ! Je descendais 2 à 3 fois dans la matinée pour voir si le facteur était passé… J’avais l’impression d’avoir de nouveau 5 ans et d’attendre le père noël, remplie de l’espoir qu’il m’apporte ce que je lui avais demandé : Un éditeur pour mon roman !


Aviez-vous des liens personnels ou professionnels ayant pu appuyer votre tapuscrit auprès des maisons d’édition ?

Absolument pas, je ne connaissais personne dans le monde de l’édition à ce moment là.


Au bout de combien de temps avez-vous reçu une réponse ? Toutes les maisons vous ont-elles répondu ? Combien ont répondu à la négative avant de recevoir un accord ?

J’ai eu ma première réponse au bout de quatre jours, je n’en revenais pas ! Un non (bien sûr). J’ai vite compris avec la lettre type que j’ai sortie de l’enveloppe que mon manuscrit avait tout juste été lu. Je sais qu’il y a beaucoup de manuscrits comme le mien sur les bureaux des éditeurs, mais 4 jours ! Je vous avoue que j’étais partagée entre fou rire et colère, le genre « non mais qu’est-ce que tu croyais ma pauvre » je ne vous dis pas la claque que ça a été. Enfin je m’en suis remise, ma naïveté en a pris un coup mais rien de grave. Bref j’en ai fait mon deuil, et deux ou trois jours après je reçois un mail qui refuse lui aussi mon manuscrit… c’est mon deuxième non mais 15 jours plus tard je reçois dans ma boite mail mon premier oui ! Donc pour faire le bilan total des huit maisons d’édition : Sept sur huit m’ont répondu, cinq m’ont dit non, trois m’ont envoyé un courrier personnalisé avec quelques conseils pour mes écrits, une m’a envoyé un courrier type, la dernière m’a dit non car elle n’avait pas de section jeunesse et que le travail de réécriture serait donc trop long ! Et pour finir deux m’ont dit oui.


Combien ont validé votre tapuscrit ? S’il y en a plusieurs, pourquoi avoir choisi votre éditeur actuel ?

Deux ont validé. Le premier (qui est mon éditeur actuel) avait la même vison que moi du roman j’ai aimé son approche et son analyse. Le deuxième m’a dit qu’il voudrait publier l’histoire mais qu’il ne voulait pas publier un aussi gros livre pour le moment, mais que si je consentais à couper mon histoire, il pourrait y avoir une collaboration entre nous. J’ai poliment refusé et j’ai accepté la première offre.


Pour parler plus particulièrement de votre actuel éditeur : Les éditeurs réunis (LER), au bout de combien de temps celui-ci vous a-t-il répondu ?

J’ai eu un premier contact avec eux quatorze jours après mon envoi.


Votre éditeur a-t-il directement validé votre œuvre ou s'est-il d’abord montré sceptique ?

Nous nous sommes d’abord rencontrés pour parler de tout ça, et nous sommes tombés d’accord assez vite… Lui et moi étions partants pour le projet et pour travailler ensemble sur cette collection. Une semaine plus tard je signais mon contrat d’édition.


Qu'avez-vous ressenti lorsque vous avez reçu la réponse positive de votre éditeur ?

Je crois que j’ai fait une mini-attaque… Je ne m’y attendais tellement pas que ça m’a scié les jambes, je suis restée de longues minutes sans rien dire, sans rien faire, avant de me prendre un vrai coup de sang et de bondir partout dans l’appartement comme un kangourou ! J’étais tellement heureuse, j’étais aux portes de mon rêve… je n’avais plus qu’à les pousser et c’était tout simplement grisant !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 1:59

De l’acceptation à la parution

Votre éditeur vous a certainement demandé un certain travail de correction sur votre œuvre. Était-il conséquent ? Vous a-t-on obligé à modifier des passages que vous teniez à garder ?

Le travail de correction s’est vraiment très bien passé, au début j’étais très impressionnée et puis je suis tombée sur une correctrice vraiment très bien avec qui j’ai eu un bon contact, qui m’a comprise à la virgule près. Les changements ont donc été minimes et aucun passage que je tenais vraiment à garder n’a été coupé. Mais je dois dire que le rythme des corrections finales est très intense !


Vous a-t-on demandé de terminer le second tome avant de publier le premier ?

Non, mais mon éditeur savait déjà que je travaillais sur l’ébauche du tome 2 qui était bien avancée. study


Avez-vous pu discuter à bâtons rompus avec votre maison d'édition, ou était-ce « à prendre ou à laisser » ?

Mon éditeur m’a posé une offre sur la table et nous en avons discuté ensemble. Puis nous en sommes arrivés à un bon compris et j’ai signé en toute confiance.


Avez-vous participé à la fabrication de la maquette de votre livre ? Si oui, votre avis était-il principal ou seulement secondaire ?

Je n’ai absolument pas mis le nez dans la maquette, ce n’est pas mon travail et de plus j’étais en pleine rédaction du tome 2 de Monstres. Mon éditeur m’a tout de même tenue informée du format, du quatrième de couverture etc.… Je ne suis intervenue que pour la couverture du roman, où là j’ai eu la chance de pouvoir donner mon avis en première ligne.


Au final, combien de temps s’est écoulé entre le début de l’écriture de votre livre et sa parution ?

Pour mon premier roman : 24 mois

Pour mon second roman : 10 mois

En règle générale il faut compter entre 12 à 18 mois, pour que votre œuvre soit sur le marché après avoir signé votre contact d’édition.
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 2:06

Dernier post de questions.... What a Face

La promotion

Votre maison d'édition dit le plus grand bien de votre écriture. Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ?

Je pense qu’il faudrait leur poser la question directement …


Si vous avez une activité professionnelle, la promotion ne vous prend-elle pas trop de temps ? La disponibilité dont vous devez faire preuve n’est-elle pas trop contraignante ?

Pour la promotion étant donné que je vis aux USA et que mon livre est distribué au Canada et en France, je ne fais que peu de promo en personne, pas mal de choses passent par internet : interviews, pub chez les revendeurs. Et puis il y a mon Facebook et mon blog.


Avez-vous déjà participé à des salons en tant qu’auteur ? Si oui, qu’en retenez-vous ?
Redoutez-vous le regard du public vis-à-vis de votre œuvre ? Ne craignez-vous pas qu'il n'adhère pas à l'univers que vous leur proposez ?


Non je n’ai pas encore fait de salon, mon livre étant sorti en janvier et le salon du livre de Montréal étant en Novembre… je n’ai pas pu y participer mais j’espère vivement pouvoir le faire cette année. J’ai fait quelques signatures ici et là, mais c’était pour des amis ou des amis d’amis alors ce n’est pas vraiment pareil.

J’avoue bien volontiers que rencontrer des gens qui ont lu mes livres et ont un avis sur ceux-ci me rend un peu nerveuse, mais qu’ils aient aimé ou non, cela sera fort intéressant d’avoir un échange avec eux. Il faut être lucide, un auteur quel qu’il soit, ne peut pas plaire à tout le monde.


De combien d’exemplaires sera constitué le premier tirage de votre roman ? Une fois tous vos romans écoulés, votre maison d’édition procédera-t-elle à de nouvelles fournées ?

J’ai un doute sur le nombre de tirage je crois que c’est quelque chose comme 4 000 ou 5 000 exemplaires de chaque volume (donc pour l’instant le 1 et le 2). J’imagine que si les romans se sont bien écoulés, oui une réédition devrait être prévue, mais je n’en suis pas encore là lol.


Êtes-vous satisfait des lieux de ventes où l’on peut se procurer votre livre ?

Oh oui le suis vraiment :mimi: ! Je trouve que j’ai de très bons revendeurs : La Fnac, Decitre, Cultura pour la France. Renaud-Bray, Archambaud, Amazone pour le Canada. Bien sûr je ne cite que les plus « gros » mais mes romans se trouvent aussi dans des librairies qui ne sont pas de la grande distribution et toutes ces enseignes font eux aussi un travail merveilleux. Je trouve que je suis plutôt chanceuse surtout pour une première collection.


Pensez-vous apporter quelque chose de nouveau dans la littérature de l’imaginaire ?

De nouveau je ne sais pas… Honnêtement la seule chose qui m’importe c’est que le lecteur passe un bon moment en lisant mes romans. Je n’ai pas l’ambition de révolutionner le monde de la littérature fantastique, mais simplement celle d’intéresser les plus jeunes à la lecture.


En conclusion et en quelques mots, que pourriez-vous nous dire pour nous donner envie de découvrir votre œuvre ?

Je dirais simplement que la collection « Monstres » s’adresse à tout le monde, aux jeunes et aux moins jeunes. Chacun retrouvera un peu de lui-même entres ces lignes parce qu’un jour ou l’autre on s’est tous sentis à part, différents des autres et qu’à n’en pas douter d’une façon ou d’une autre nous sommes tous le monstre de quelqu’un… Alors je n’ai plus qu’à vous souhaiter à tous un monstrueux moment de lecture…
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 2:09

Bon je crois ne rien avoir oubliée pour les questions "papier" !

Mon dieu ce que j'ai fais comme blabla je ferais plus cours dimanche en direct lol

Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 2:32

Vraiment un grand merci pour ta venue et pour le temps passé à répondre à nos questions. :clap:
Plusieurs de tes réponses sont vraiment passionnantes. tchin
Je te remercie.
Je vais maintenant les lire à tête reposée et je te dis à dimanche !

Amicalement
Olivier.
:)

P.-S. Quel temps fait-il en Amérique ? Dans quelle ville vis-tu ? Quelle heure est-il pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 2:37

Cela m'a fait plaisir de répondre à vos questions !

Je vis en Floride, dans une petite ville non loin de Miami. Donc tu images bien que le temps est plutôt beau sunny 8) . Il est 9h30 pour moi, c'est le début de journée.

Bon week-end à tous et à dimanche 18 h
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Ven 24 Sep 2010 - 2:46

Merci beaucoup pour le temps que vous nous consacrez, JM !

J'ai lu attentivement vos réponses, et je garde bien au chaud mes questions pour dimanche :D

Solon

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
Bizzar²
Apprenti(e)-Magicien
Apprenti(e)-Magicien
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Sam 25 Sep 2010 - 0:31

Merci beaucoup pour toutes ces réponses et le temps passé à les rédiger, c'était fort intéressant :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Sam 25 Sep 2010 - 1:07

Un grand merci d'avoir pris le temps d'assouvir notre curiosité.

Nous sommes un peu comme des enfants qui regardent avec de grands yeux l'acrobate du cirque faire un triple salto arrière carpé les doigts dans le nez alors que nous on arrive même pas à faire le poirier...

Félicitations pour cette très belle réussite et bonne chance aux petits "Monstres" qui, je l'espère, deviendront grands.... ^^


Dernière édition par Foenidis le Sam 25 Sep 2010 - 1:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ernestoo
Apprenti(e)-Magicien
Apprenti(e)-Magicien
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Sam 25 Sep 2010 - 1:21

Bonjour JM

Merci beaucoup pour le temps que tu nous consacres. Je suis toujours impressionné par la qualité des réponses que vous, auteurs reconnus, avez sur nos questions. On en mesure à chaque fois la passion de l'écriture qui anime vos propos.

Et quand je pense que tu as été refusé par des maisons d'éditions, cela me conforte dans l'idée que la qualité d'écrits peut complètement passer à côtés des professionnelles tout en me faisant sourire sur l'absurdité de leur refus car si une maison t'accorde la confiance et reconnait ton œuvre, on en vient à se demander si les autres ont bel et bien jeté un coup d'œil sur ton récit. Dommage pour eux!! ^^

Saches déjà que ma bibliothèque se verra bientôt incrémentée de tes romans.

Merci et au plaisir

Ernestoo
Revenir en haut Aller en bas
plume_du_reve
Apprenti(e)-Magicien
Apprenti(e)-Magicien
avatar

Féminin Messages : 310
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 28
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Sam 25 Sep 2010 - 2:37

ah, ben j'ai trouvé les questions. Je trouve que c'est déjà pas mal. Tu te plains de faire de longues réponses mais je suis sûre que j'aurais été dix fois pire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Roknar
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 22
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Sam 25 Sep 2010 - 8:18

Merci beaucoup pour tes réponses, JM ! :D

C'est très intéressant, je vais sans doute me procurer les "Monstres". :)
Revenir en haut Aller en bas
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Sam 25 Sep 2010 - 21:22

Hello JM,

avec un peu de retard, je tenais à te féliciter pour la publication de tes romans, et aussi pour te remercier d'avoir répondu si gentiment à nos questions.

Je te dis à ce soir, donc...

A.C. de Haenne
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Dim 26 Sep 2010 - 5:03

Salut tout le monde,
contente que l'interview vou ai plue, j'espère que je serai en mesure de répondre correctement à vos questions, et que cela vous aidera ainsi à avancer dans vos écrits.
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Dim 26 Sep 2010 - 5:06

Bonsoir JM, encore une fois merci de nous accorder de votre temps.

J'entame le "dialogue" avec cette question :) : Le français québécois et le français français ne sont pas exactement identiques. Votre roman a-t-il connu une traduction avant d'arriver de notre côté de l'Atlantique ou pas du tout ?

Merci encore (au risque de me répéter ^^)

Solon

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Dim 26 Sep 2010 - 5:10

Bonjour Solon,
pour commencer nous pouvons nous tutoyer si cela te va :o)
Effectivement certaines expressions diffèrent d'un pays à l'autre. Mais étant française, et le Québec tenant à sauvegarder la langue française, je n'ai rencontré aucune difficulté et mon roman n'a donc pas été "traduit" ni pour un pays ni pour l'autre, les deux éditions sont semblables.
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Dim 26 Sep 2010 - 5:12

Salut JM,

espères-tu vivre de ta plueme, ou le fais-tu déjà ?

A.C.
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mini rêveur
Mini rêveur
avatar

Féminin Messages : 176
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    Dim 26 Sep 2010 - 5:13

Et bien pour répondre à ta question AC, pour l'instant je n'en "vis pas" au sens où tu l'entends car je n'ai perçu que des avances. J'espère tout du moins pouvoir en vivre complètement d'ici quelques mois.
Affaire à suivre... ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://jmbonnel.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »    

Revenir en haut Aller en bas
 
JM Bonnel des éditions LER, l’auteure de la trilogie « Monstres »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: LA RUBRIQUE DES PRESCRIPTEURS ET DES AUTEURS-
Sauter vers: