Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
écrivaine-en-Nerbe
Auteur Illusionniste
Auteur Illusionniste
avatar

Féminin Messages : 605
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 20
Localisation : tiraillée entre la Normandie et la Bretagne

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 6:32

Merci beaucoup monsieur Paul :)

J'ai lu un petit extrait de "La pucelle de Diable-Vert", et j'ai été bien malheureuse quand j'ai eu fini de lire celui-ci. Je me dis donc vivement Noël, date à laquelle ma mère m'a promis de me l'offrir :) L'extrait m'a mis l'eau à la bouche.

Encore merci de toutes ces réponses, aussi précises les unes que les autres. Et félicitations pour l'édition bien sûr :)



Nerbe. :)
Revenir en haut Aller en bas
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 8:42

@ Solon : voici le 4ème de couverture
"Toi qui entres ici, réalise toutes tes espérances."

Jéhanne est une Rouge, un soldat du Bailli, et ses origines plutôt modestes lui valent de s'appuyer sur un solide bon sens. C'est peut-être ce même bon sens qui la rend si peu sensible à la magie, alors que celle-ci semble envahir le Royaume. Tout le monde veut aller à Diable-Vert, cette cité pauvre des confins destinée il y a peu à un oubli complet.

Lorsqu'on lui demande d'aller enquêter sur la nature du mystérieux phénomène, Jehanne se retrouve plongée au coeur d'une situation qui la dépasse. Dans un monde en guerre où les hommes semblent devenus fous, elle n'a pour garder les pieds sur terre que sa morale simple, une perle aussi bavarde qu'impertinente à son oreille et un bébé dans les langes qui attire d'étranges convoitises.


La Perle et l'enfant, le premier livre du diptyque de la Pucelle de Diable-Vert, appartient à cette Fantasy qui mêle à un récit haletant la densité de personnages auxquels le lecteur s'attache profondément. Porté par une belle écriture, simple et lumineuse, Paul Beorn atteint dans son premier roman une maîtrise rare qui séduira tout autant les amateurs que les lecteurs occasionnels du genre.


L'auteur :

Paul Beorn, "homme de l'Ouest" comme il aime à le dire - il réside actuellement à Niort - a déjà publié plusieurs nouvelles en littérature de l'Imaginaire comme en littérature blanche. Il s'investit depuis plusieurs années dans le collectif d'auteurs CoCyclics, et si La Pucelle de Diable-Vert est son premier roman publié, il prépare d'autres textes que son talent déjà bien affirmé fait attendre avec impatience."



Foenidis a écrit:
Merci encore donc et mes sincères félicitations pour un premier succès sans aucun doute mérité... en attendant le second : l'accueil des lecteurs.

Et je gage que là encore, l'attente doit être tout aussi excitante qu'angoissante...
C'est tout à fait vrai.
Mais je suis plus encore excité qu'angoissé ! ;)

Citation :
Petite réaction : 18 mois pour une réponse chez Mnemos !
Ils savent qu'entretemps les auteurs ont tout le temps de mourir ?....
Tu as raison, c'est inhumain.
J'en connais qui ont craqué, qui se sont mis à les harceler au téléphone (chose à ne surtout JAMAIS faire, mais d'un autre côté, je les comprends...)
Cela dit Mnémos a révisé sa façon de faire et ils promettent que cela sera plus rapide à l'avenir.
Par ailleurs, je crois que vous avez un partenariat avec eux, c'est une excellente initiative qui devrait diminuer ce délai ! ((nous en avons un chez CoCyclics également)

AC de Haene a écrit:
Merci Paul pour tes réponses aussi précises qu'éclairantes. C'est vraiment sympa de ta part de prendre sur ton temps (que j'imagine précieux. On sait tous à quel point l'écriture est chronophage !) pour répondre à nos questions de novices.
Oui, mais tu sais... Quand on écrit, il n'y a pas de plus grand bonheur que de rencontrer des lecteurs (même -et surtout- potentiels).

Citation :
De ce que j'ai compris de ton roman, cela m'a fait penser à la tétralogie de Mary Gentle, Le livre de Cendres. Est-ce que tu connais ? Si oui, est-ce que ces livres ont été, d'une quelconque façon, une source d'inspiration ?
J'en ai entendu parler mais je ne l'ai pas lu (comme je le disais plus haut, j'ai du retard à rattraper en fantasy).
Cependant, d'après ce que j'ai compris, le ton de la série est sans doute plus âpre et violent que La Pucelle.

Citation :
Sans vouloir trop parler de moi (ce n'est pas ça qui nous intéresse ici !), j'ai trois romans en chantier que je ne parviens pas vraiment à terminer, très certainement par manque de temps et aussi de discipline... J'ai aussi un bon paquet de débuts de nouvelles dont je n'arrive pas à écrire la fin. (bon, j'en ai aussi qui sont tout à fait finies, heureusement ! ) Aurais-tu un conseil pour éviter la dispersion ? Si ça t'arrive, comment fais-tu pour pallier ce problème ?
Si tu n'arrives pas à terminer chacun de ces projets, il n'y a qu'une seule méthode connue : ne jamais commencer un projet avant d'avoir fini celui qu'on a commencé ! :)
C'est un peu radical et pour certains auteurs, c'est trop difficile, mais personnellement, c'est ce que je fais car je sinon, je suis comme toi, je me disperse.

Citation :
Et une toute dernière concernant la promotion : sais-tu où tu feras la promo de ton livre ? (je suppose que tu ne seras pas aux Utopiales, vu que tu fais de la Fantasy...)
Bien sûr ! ;)

24 septembre : lancement officiel de La Pucelle avec l'équpe Mnémos (ventes et dédicaces) bar La bodega, 12 rue Descartes, Paris 5ème, 18h30-22H
25 septembre : Cultura de Liesaint (77) 14h-18h
26 septembre : salon du livre de Liévin

9 octobre : Librairie de Niort (79)
16 octobre : salon de Villepreux (78)
22 octobre : Leclerc culturel de Niort (79)
23 octobre : Librairie de La Rochelle (17)

27 novembre : Librairie "Imaginaute" à Tours (37)

Pour l'année prochaine, je ne sais pas encore, je sais seulement que je serai invité aux Imaginales à Epinal en mai.
Mais il y aura sûrement d'autres manifestations...

Je ne suis pas ivité aux Utopiales, en effet, qui sont plus orientées "SF" (à moins d'être un auteur connu), mais j'y serai quand même à titre personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Ernestoo
Apprenti(e)-Magicien
Apprenti(e)-Magicien
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 8:52

Bonjour

Tout d'abord, nous te le dirons jamais assez, merci à toi d'avoir pris de ton temps pour venir partager ton expérience.

Elle permet d'amener du concret dans ce monde imaginaire qu'est l'écriture, de démontrer qu'après le mot "fin", une nouvelle aventure commence et je me réjouis de ta parution proche. Voilà un ouvrage qui finira bientôt dans ma bibliothèque!!!


On ressent bien au fil de tes réponses cette passion qui t'habite (comme nous tous, ose-je dire^^), ça m'a fait un bien fou de te lire, comme si l'aventure que tu nous peignais était un peu la notre, nous qui rêvons de vivre la tienne. Merci beaucoup, encore une fois, du temps accordé, de ta sympathie et surtout de ton talent car il permet de mettre la fantasy française en avant et quelle belle vitrine que ton œuvre.

Amicalement

Ernestoo



Revenir en haut Aller en bas
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 9:02

Merci Paul pour la sincérité de tes réponses.

Merci pour tes conseils qu'il va bien falloir que je suive si je veux avancer un peu. Il faut aussi que je m'organise...

Paul Beorn a écrit:

Je ne suis pas invité aux Utopiales, en effet, qui sont plus orientées "SF" (à moins d'être un auteur connu), mais j'y serai quand même à titre personnel.

Alors il faut absolument que je lise ton livre si je veux en parler avec toi aux Utopiales. Tu as trouvé-là LE meilleur argument pour que je l'achète !

A.C. de Haenne
Revenir en haut Aller en bas
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 9:08

gabranth a écrit:
Rien que le fait de lire sa présentation ça m'a donné envie, si je parviens à le trouver je l'achèterai illico. ^^

Yieléna de Terrinsulah a écrit:
Je vois que je ne suis pas la seule . En plus la couverture est superbe !
Encore merci, Paul, d'avoir répondu à nos questions.

Nerbe a écrit:
J'ai lu un petit extrait de "La pucelle de Diable-Vert", et j'ai été bien malheureuse quand j'ai eu fini de lire celui-ci. Je me dis donc vivement Noël, date à laquelle ma mère m'a promis de me l'offrir L'extrait m'a mis l'eau à la bouche.

Encore merci de toutes ces réponses, aussi précises les unes que les autres. Et félicitations pour l'édition bien sûr

C'est moi qui vous remercie pour votre accueil et vos questions toutes passionnantes. Si vous lisez ce livre, j'espère que nous serons vous et moi, pendant quelques heures, en communion par delà le temps et l'espace...

Ernestoo a écrit:
On ressent bien au fil de tes réponses cette passion qui t'habite (comme nous tous, ose-je dire^^), ça m'a fait un bien fou de te lire, comme si l'aventure que tu nous peignais était un peu la notre, nous qui rêvons de vivre la tienne.
C'est bien pour cette raison que je suis venu ici.
Que vous ayez 12 ou 50 ans, pour moi, si vous êtes ici, c'est que vous êtes tous un peu des frères et soeurs d'écriture. Vous ne serez peut-être pas tous publiés, mais parmi vous, il y en aura.

Un petit mot pour vous encourager : en ce moment, les grandes maisons de la fantasy se déchirent pour les droits des romans étrangers. Les prix montent. Le stock des "vieux" romans américains des années 80 s'épuisent et ils ne se vendent plus aussi bien.
Et les éditeurs français commencent à se tourner un -tout- petit peu plus vers les auteurs francophones.
Inutile de croire à un raz-de-marée pour autant, mais disons que la porte est un peu entrouverte là où, autrefois, elle était pratiquement fermée...
Revenir en haut Aller en bas
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 9:11

AC de Haene a écrit:
Alors il faut absolument que je lise ton livre si je veux en parler avec toi aux Utopiales. Tu as trouvé-là LE meilleur argument pour que je l'achète !

:love:
Quand tu veux ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 9:30

Peut-être devrais-je tout de même attendre qu'il sorte en librairie ! ;)

Je pense qu'ainsi, je pourrais en parler sur mon blog, et en faire une critique sur la Yozone...

Oui, je pense que ça peut le faire !

A.C. de Haenne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 11:44

Paul Beorn a écrit:
C'est bien pour cette raison que je suis venu ici.
Que vous ayez 12 ou 50 ans, pour moi, si vous êtes ici, c'est que vous êtes tous un peu des frères et soeurs d'écriture. Vous ne serez peut-être pas tous publiés, mais parmi vous, il y en aura.

Un petit mot pour vous encourager : en ce moment, les grandes maisons de la fantasy se déchirent pour les droits des romans étrangers. Les prix montent. Le stock des "vieux" romans américains des années 80 s'épuisent et ils ne se vendent plus aussi bien.
Et les éditeurs français commencent à se tourner un -tout- petit peu plus vers les auteurs francophones.
Inutile de croire à un raz-de-marée pour autant, mais disons que la porte est un peu entrouverte là où, autrefois, elle était pratiquement fermée...

Merci pour ces mots d'encouragement, pour nous (enfin moi en tout cas), qui doutons à chaque page, chaque ligne, chaque mot... qui regardons notre travail avec autant de passion que d'interrogation ; la même question toujours : vais-je arriver à l'emmener aussi loin que j'aimerais ?

Bien sûr... on se dit : si ça ne va pas plus loin... tant pis, j'aurais au moins eu le plaisir de le faire... et quel plaisir ! Mais bon, un plaisir partagé, c'est un plaisir décuplé. Si on voulait juste se contenter du plaisir d'écrire une histoire, aucun de nous ne serait ici, à torturer encore et encore nos pauvres mots qui ont l'air, hélas, de toujours rester aussi fades... et encore moins là à regarder ton succès avec des yeux d'enfants devant une barpapa de rêve...

P.S : Bravo pour ton blog... les articles sont très sympathiques, même si comme A.C, je n'ai pas encore eu le temps d'en faire le tour.
Revenir en haut Aller en bas
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 12:13

Citation :
et encore moins là à regarder ton succès avec des yeux d'enfants devant une barpapa de rêve...
Ah ! c'est ça ce truc bizarre qu'on ressent en lisant les réponses de l'interview !

Pour le blog, je l'ai visité en (presque) entier quand le projet de faire venir Paul existait à peine, que je venais d'apprendre qu'il était édité, que je n'avais pas encore parlé d'une possible rencontre à Olivier et qu'il n'avait, évidemment, pas encore accepté que je contacte Paul dans ce sens, que Paul n'avait pas encore accepté de venir non plus (parce qu'en fait j'en ai parlé à Paul avant d'avoir l'aval d'Olivier, je n'aurais pas eu l'air c** s'il avait refusé... M'enfin, je me doutais de la réponse d'Olivier sueur). Bref, il y a une dizaine de jours, dirais-je. Eh bien il y a plein de petites astuces super utiles (je me souviens surtout du changement de polices/marges/taille pour voir son texte sous un jour nouveau. C'est terriblement efficace ! Et alors là, des passages qui me semblaient plus ou moins aboutis de mon texte ont vu des dizaines de fautes ressortir, comme s'il avait plu et que les limaces sortaient pour se promener.)

Mention spécial aussi à "ce que je déteste dans vos textes" :clap:
Non, franchement, blog très intéressant, à absolument aller visiter ! :wow:

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4076
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 51
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 12:27

Bravo à toi Solon, pour cette très belle rencontre. :clap:
Pour information on peut télécharger le prologue de ce livre en allant sur le site de Mnémos.
Amicalement
Olivier.
:)
Revenir en haut Aller en bas
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 18:32

olivier.lusetti a écrit:
Bravo à toi Solon, pour cette très belle rencontre. :clap:

Tout à fait d'accord !

Citation :
Pour information on peut télécharger le prologue de ce livre en allant sur le site de Mnémos.

Et c'est vrai que ça finit de donner envie de se précipiter en librairie !

A.C. de Haenne
Revenir en haut Aller en bas
Akram
Ecrivain Elfique
Ecrivain Elfique
avatar

Masculin Messages : 2500
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 19:42

Bonjour Paul, et félicitation pour ce contrat avec Mnémos qui je l'espère, sera le premier d'une longue série :D.
Si je puis me permettre, j'aimerai te poser quelques petites questions :

Citation :
J'écrivais de la littérature blanche, tirant parfois sur le fantastique léger.
La littérature blanche étant un terme pour désigner la littérature classique, laquelle a notamment une connotation philosophique, délivre un message, et soulève des problématiques, je suppose donc qu'avoir commencé à écrire ce genre littéraire n'a pu que t'être profitable.
- As-tu appliqué ces valeurs classiques à ton roman de fantasy "La Pucelle de Diable-Vert" ?
- Si oui, penses-tu que ces valeurs soient primordiales pour écrire un roman fantastique, de fantasy, ou de S-F ?
- As-tu suivi une formation littéraire ?

Citation :
Le premier tome : un mois à peu près (je ne compte là-dedans ni le travail sur le synopsis, ni la trèèèès longue phase de correction et de réécriture).
Le second tome : au moins trois mois.
Mais finalement, je suis plus fier du second.
Et je suppose que tu ne comptes pas non plus le travail de recherche pour bâtir ton univers, n'est-ce pas ?
- A ce sujet, as-tu créé ton univers au préalable, ou l'as-tu établi au gré de ton écriture ?
- Dans le premier cas, t'es-tu évertué à tout décrire ou simplement à developper les aspects de ton monde qui allaient servir le texte ?

Citation :
Ce qui est sûr, c’est que pour moi, l’imagination de l’écrivain ne lui sert pas seulement à trouver une bonne histoire (ce qui est capital, nous sommes bien d’accord) mais elle doit aussi lui servir à choisir ses mots à chaque ligne de son texte.
A propos de l'histoire justement, et après avoir lu la présentation que tu en fait en début du sujet, je relève des idées attrayantes tels que ce chevalier changé en perle qui va servir de confident à l'héroïne et le bébé qui est à la fois un fardeau et un objet de fierté, mais aussi des thèmes plus standard tels que celui du complot, les sorcières, et les gitans.
- Comment ces idées te sont-elles venues à l'esprit ? Autrement dit, t'es-tu servi de contes populaires, de fables, et autres légendes déjà existantes comme tremplin, où as-tu simplement fabulé en te projetant dans l'univers que tu souhaitais créer ?
- D'ailleurs, as-tu créé l'univers avant l'intrigue, ou l'inverse ?
- Un univers riche est-il, selon toi, l'un des critères à "une bonne histoire" ? Cela ne risque-t-il pas d'ouvrir des portes difficiles à refermer ?

Citation :
D’après Hélène, mes points forts, ce sont des personnages attachants (ce qui n’est pas toujours le point fort de la fantasy française), un point de vue assez féminin, des personnages modestes dans la hierarchie sociale -donc proches du lecteur, des thèmes peu abordés, des images originales, qui, j’espère, resteront.
Je conçois l'aspect que représente "des personnages attachants", celui "des thèmes peu abordés" si tu fais entre-autre référence à la perle et au bébé, mais qu'entends-tu par "des images originales" ?


Merci d'avance de prendre le temps de répondre à ces questions :D.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
http://surlesterresdakram.weebly.com/
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 21:12

Foenidis a écrit:
Bien sûr... on se dit : si ça ne va pas plus loin... tant pis, j'aurais au moins eu le plaisir de le faire... et quel plaisir ! Mais bon, un plaisir partagé, c'est un plaisir décuplé. Si on voulait juste se contenter du plaisir d'écrire une histoire, aucun de nous ne serait ici, à torturer encore et encore nos pauvres mots qui ont l'air, hélas, de toujours rester aussi fades... et encore moins là à regarder ton succès avec des yeux d'enfants devant une barpapa de rêve...
J'ai écrit pendant des années et des années dans l'ombre et je comprends évidemment très bien ce que tu veux dire.
Tout ce que je sais, c'est que... même si je n'avais pas été publié, je pense que j'aurais continué à écrire, parce que c'est tout simplement ce que j'aime faire, j'y suis heureux comme un poisson dans l'eau.
Ce que je peux dire aussi, c'est qu'avant même d'être publié, j'avais déjà quelques lecteurs fidèles avec qui je pouvais parler de mes romans (attention à ne pas saoûler son entourage non plus, il faut essayer de sentir si la personne est vraiment intéressée ou non, et ne pas lui en vouloir si ce n'est pas le cas).

Solon a écrit:
Pour le blog, je l'ai visité en (presque) entier quand le projet de faire venir Paul existait à peine, que je venais d'apprendre qu'il était édité, que je n'avais pas encore parlé d'une possible rencontre à Olivier et qu'il n'avait, évidemment, pas encore accepté que je contacte Paul dans ce sens, que Paul n'avait pas encore accepté de venir non plus (parce qu'en fait j'en ai parlé à Paul avant d'avoir l'aval d'Olivier, je n'aurais pas eu l'air c** s'il avait refusé... M'enfin, je me doutais de la réponse d'Olivier ). Bref, il y a une dizaine de jours, dirais-je. Eh bien il y a plein de petites astuces super utiles (je me souviens surtout du changement de polices/marges/taille pour voir son texte sous un jour nouveau. C'est terriblement efficace ! Et alors là, des passages qui me semblaient plus ou moins aboutis de mon texte ont vu des dizaines de fautes ressortir, comme s'il avait plu et que les limaces sortaient pour se promener.)

Mention spécial aussi à "ce que je déteste dans vos textes"
Non, franchement, blog très intéressant, à absolument aller visiter !

AC de Haene a écrit:
P.S : Bravo pour ton blog... les articles sont très sympathiques, même si comme A.C, je n'ai pas encore eu le temps d'en faire le tour.

Merci !
J'ai toujours été curieux de savoir comment fonctionnent les choses, et pour ce qui est d'écrire, j'ai toujours envie de "démonter la machine" pour comprendre comment ça marche !;)

Akram a écrit:
La littérature blanche étant un terme pour désigner la littérature classique, laquelle a notamment une connotation philosophique, délivre un message, et soulève des problématiques
Eh bien... Pas forcément.
La "littérature blanche", c'est une littérature en creux : non fantasy, non SF, non polar. En fait, c'est "le reste", comme les verbes du troisième groupe (;)) et c'est donc très divers.
Il y a là-dedans effectivement de la littérature philosophique ou savante, mais il y a aussi des romans historiques, des romans populaires, des romans "exotiques", des romans d'aventures...
Personnellement, quand un livre prétend me délivrer un "message", je le repose aussitôt.
Si je veux lire des "messages", j'achète un journal, ou un essai -pas un roman.

Citation :
, je suppose donc qu'avoir commencé à écrire ce genre littéraire n'a pu que t'être profitable.
Oui, je pense qu'il est profitable, quand on fit de la fantasy, ne pas lire que cela. Tout comme il serait pofitable aux auteurs de blanche de lire de la fantasy (on peut toujours rêver, n'est-ce pas ?).
De manière générale, les mélanges sont toujours favorables à la création, à mon avis.

Citation :
- As-tu appliqué ces valeurs classiques à ton roman de fantasy "La Pucelle de Diable-Vert" ?
Je ne sais pas très bien ce que sont les "valeurs classiques".
Mais l'influence de la littérature blanche dans ma façon d'écrire de la fatasy... C'est une très bonne question.
Cela m'a peut-être apporté un "ton" dans l'écriture, peut-être des thèmes un peu inhabituels en fantasy (s'occuper d'un bébé, par exemple). Je ne sais pas très bien, en fait, mais il est évident que cette influence existe bel et bien.

Citation :
- Si oui, penses-tu que ces valeurs soient primordiales pour écrire un roman fantastique, de fantasy, ou de S-F ?
Je pense qu'aucune valeur n'est primordiale en soi. A chacun de trouver les siennes.
Mais comme je le disais plus haut, la création aime le mélange, c'est plutôt cela qui me paraît primordial. Il me semble que se nourrir d'influences diverses apporte toujours quelque chose.

Citation :
- As-tu suivi une formation littéraire ?
J'ai un bac scientifique option math.
Puis j'ai fait une hypokhâgne (première année de prépa littéraire), j'étais même admis en khâgne (sisi) et enfin Science Po.
Pas tout à fait littéraire, donc. Mais cela s'en approche un peu.

Cela dit, même si la formation peut aider, notamment si elle est littéraire, je pense que ce n'est pas le plus important. J'ai des amis publiés qui n'ont pas fait d'études ou alors des études qui n'avaient rien à voir. Ce qui compte vraiment pour devenir écrivain, c'est d'aimer lire et écrire. Et d'être extrêmement persévérant...


Dernière édition par Paul Beorn le Jeu 9 Sep 2010 - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Jeu 9 Sep 2010 - 21:37

Akram a écrit:
- Comment ces idées te sont-elles venues à l'esprit ? Autrement dit, t'es-tu servi de contes populaires, de fables, et autres légendes déjà existantes comme tremplin, où as-tu simplement fabulé en te projetant dans l'univers que tu souhaitais créer ?
On ne sait jamais exactement comment viennent les idées...;)
Ce qui est sûr, c'est que la vie de Jeanne d'Arc m'a servi de support. Si on n'y fait pas attention, on peut très bien lire le livre sans s'en rendre compte, après tout, l'intrigue est totalement différente. Mais si on y prend garde, on peut remarquer toute une série de références et de clins d'oeil.
Par ailleurs, je commence à bien connaître la période du Moyen-âge. Non pas l'histoire des batailles ou la suite des rois dans la chronologie, mais les objets et les modes de vie. ON peut appeler cela une inspiration de "type historique", peut-être.

Citation :
- D'ailleurs, as-tu créé l'univers avant l'intrigue, ou l'inverse ?
Oui et non.
J'avais déjà écrit une nouvelle dans cet univers un an plus tôt. J'avais donc une bonne idée des grandes lignes, mais bien entendu, l'univers s'est enrichi au cours de la rédaction du roman.

En tout cas, je n'ai pas créé de toute pièce et pendant de longues années un univers détaillé. Cela convient très bien à d'autres auteurs, mais moi, cela m'aurait complètement bloqué. J'ai besoin de pouvoir me dire en écrivant une scène "tiens, je vais inventer ça" sans qu'un Jimini Cricket me dise à l'oreille "ce n'est pas cohérent avec l'univers que tu as construit pendant trois ans". ;)

Citation :
- Un univers riche est-il, selon toi, l'un des critères à "une bonne histoire" ?
Oui bien sûr, surtout en fantasy (mais si on y pense, bien, même dans un polar ou en littérature blanche, l'auteur nous entraîne toujours aussi dans son univers...) mais il ne faut pas perdre de vue qu'on écrit avant tout un roman, pas une encyclopédie.
Des idées originales, c'est très important et au final, c'est peut-être ce qui marquera le plus l'imagination, mais il faut absolument qu'elles servent l'histoire et qu'elles y soient intimement intégrées -pas qu'elles soient juste là pour faire joli.

Citation :
Je conçois l'aspect que représente "des personnages attachants", celui "des thèmes peu abordés" si tu fais entre-autre référence à la perle et au bébé, mais qu'entends-tu par "des images originales" ?
Ce n'est pas une BD, bien sûr ! ;)
Par "images", j'entends des scènes qui ont assez de force d'évocation pour que le lecteur se souvienne des images qu'elles ont suscitées en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 0:58

Je vous annonce que suite à une erreur (ça ne fait pas sérieux, je vous jure), le roman est déjà en librairie depuis hier alors qu'il devait sortir le 23 septembre !
Revenir en haut Aller en bas
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 1:58

Euh, c'est une blague ? xD

Comment ça se fait ? Changement d'emploi du temps ou simplement grosse bourde dans la distribution ?



_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 2:03

Pour plus d'informations, demandez à Mnémos...
Je ne suis que l'auteur, je ne maîtrise rien.
Moi-même, je suis complètement abasourdi et à vrai dire, un peu furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 2:31

Citation :
Moi-même, je suis complètement abasourdi et à vrai dire, un peu furieux.
Je veux bien te croire ! Mais d'après ce que tu disais sur cocyclics, c'est seulement la Fnac qui s'est plantée, non ?

Dire que je suis allé à la Fnac... le 08 septembre et que j'ai navigué dans le rayon Mnémos. POURQUOI j'y suis pas allé hier diable

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 2:39

Non, non, c'est Mnémos.
Je ne sais pas si toutes les librairies concernées l'ont déjà sorti hier ou si certaines attendent jusqu'au 23 en se trompant sur la date officielle.
Toujours est-il que la fnac agit en toute légalité et que d'autres librairies l'ont déjà mis en rayon (jen ai eu des échos par des amis).

En fait, ce n'est pas une catastrophe en soi, sauf que les chroniqueurs seront tous en retard de 15 jours (sauf ceux qui seront au courant avant les autres) et que j'ai annoncé un peu partout une mauvaise date. :|

Mais allez, mon premier roman est sorti hier ! Je ne vais pas me plaindre, c'était le plus beau jour de ma vie et je ne le savais même pas ! (et je l'ai en grande partie passé avec vous tous, d'ailleurs ! ;) )
Revenir en haut Aller en bas
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 3:17

Mise à part que tu n'as pas pu en profiter pleinement, et que tu as indiqué partout une mauvaise date de sortie, c'est plutôt une bonne chose qu'il soit déjà sorti, non ? Ça sera toujours ça de plus de possibilité de vente ?

En tout cas, félicitation ! (c'est un peu ton bébé qui vient de naître, après une longue gestation, n'est-ce pas ?)

A.C. de Haenne
Revenir en haut Aller en bas
Paul Beorn
Petite Plume
Petite Plume
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 3:32

AC de Haenne a écrit:
Ça sera toujours ça de plus de possibilité de vente ?
En fait, non : les librairies mettent les romans en avant pendant quelques semaines, puis ils passent à d'autres. Cela décalera cette période, mais ne l'allongera pas.
Enfin, tu as raison, ce n'est pas bien grave.

Citation :
En tout cas, félicitation ! (c'est un peu ton bébé qui vient de naître, après une longue gestation, n'est-ce pas ?)
Exactement ! ;)
J'espère que l'accouchement se passera bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 3:47

Après un temps de gestation pareil, il se débrouille quand même pour être prématuré ! MDR

J'imagine le pauvre auteur en train de réactiver tous ses contacts : "Il est là ! Il est là ! Il est là !".... ^^

Bah, c'est mille fois moins grave que quinze jours de retard hein !... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Solon
Adjuvant de l’Écriture
Adjuvant de l’Écriture
avatar

Masculin Messages : 1733
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans les méandres de l'inconscient de mes personnages...

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 4:49

Paul... A cause de toi, j'ai bien failli faire rendre l'âme à la roulette de ma souris.
Je lisais le chapitre 1 qui est sur le site de Mnémos, et arrivé à "sans doute plus que mon Capitàn, à tout le moins…", je roule pour aller à la page suivante qui n'apparaît jamais. Comme de bien entendu je râle après mon ordinateur parce que cet idiot plante et m'empêche de lire la suite. Enfin, je râle une minute, le temps de comprendre que j'étais arrivé à la fin du PDF. Et du coup j'ai râlé après Mnémos pour n'avoir publié que ça ! ^^

J'ai vraiment accroché à ce début, un argument de plus pour acheter ton livre, même si je n'avais plus besoin d'être convaincu.

Solon

_________________
[#]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.construirelavenir.AuDomicile.com
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 5:11

C'est vrai que ça donne bien envie ! Et cette fin abrupte, tout en étant assez frustrante, augmente cet effet d'envie... (Serait-ce fait exprès ? :siffle: )

Bon, je crois qu'on doit être trois ou quatre déjà à vouloir l'acheter. C'est pas mal du tout, ça...

A.C.
Revenir en haut Aller en bas
A.C. de Haenne
Auteur Magique
Auteur Magique
avatar

Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 45
Localisation : Pyrénées

MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   Ven 10 Sep 2010 - 5:20

Et voilà la couverture du deuxième tome, Le Hussard Amoureux, qui sortira en octobre :



A.C. de Haenne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre : Paul Beorn et "La pucelle de Diable-Vert"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: LA RUBRIQUE DES PRESCRIPTEURS ET DES AUTEURS-
Sauter vers: