Association et forum Francophone créés le 8 avril 2009 avec Comité de Lecture. Ici, les terres de l’imaginaire sont foulées par des écrivains en herbe, en devenir ! Ici, la langue française parle le fantastique ! Ici ! Votre œuvre sera lue, évaluée.
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pierre Grimbert : le Cycle de Ji (aux Editions Mnémos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eldar
Apprenti(e)-Magicien
Apprenti(e)-Magicien
avatar

Masculin Messages : 284
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 38
Localisation : Vers les chemins qui ne mènent nulle part.

MessageSujet: Pierre Grimbert : le Cycle de Ji (aux Editions Mnémos)   Mer 28 Oct 2009 - 12:25

Il me semble que c'est l'un des premiers auteurs (et je crois le plus célèbre) des Editions Mnémos que j'ai lu.

L'immersion au début du récit.

C'est le point fort. Le pitch de départ est énorme et nous plonge directement dans l'univers de l'auteur et l'histoire.
"118 ans avant le début de l'histoire, un certain Nol l'étrange manda un émissaire de chaque royaume du monde connu, pour l'accompagner sur l'île Ji, et effectuer un mystérieux voyage. Peu d'émissaires revinrent, et aucun ne raconta les évènements qui se sont passés sur l'île Ji. Les héritiers des émissaires survivants se réunissent régulièrement pour célébrer le voyage sur l'île Ji, et ils pensent être les seuls à se rappeler cette affaire vite étouffée, jusqu'au jour où des assassins se mettent à les éliminer un à un. Il ne reste alors qu'une chance de survie aux héritiers : percer le secret de Ji..."

D'ailleurs une question, lorsque le manuscrit de Grimbert est arrivé aux Editions Mnémos est-ce que ce pitch de départ y figurait déjà présenté de cette manière ?
Ou est-ce l'éditeur qui a proposé ce début ?

La tournure des phrases.
Le style.


Alors pour moi, c'est le grand point faible du roman. Certes, on a la quelque chose qui s'adresse à un lectorat "jeune" mais c'est dommage d'arriver à une telle immersion et négliger le style au sujet/verbe/complément. Ca reste lisible bien sûr mais d'un point de vue littéraire, ça rejoint Werber que je n'estime pas pour l'écriture non plus.

L'orthographe et la construction grammaticale.

Forcément quand on ne prend pas de risques ... c'est correct.:)

Comportement (des gens, des choses) rationnel à défaut d'être logique.

Les comportements sont crédibles. La psychologie des personnages est respectée.

Le dépaysement et l'atmosphère.

Ca manque peut être un peu de descriptions mais bon on s'y retrouve facilement. L'atmosphère est palpable.

Suspense et intérêt.

Il y a beaucoup de suspense et beaucoup d'intérêt, c'est l'un des points forts du Secret de Ji.

Phrases tarabiscotées et vocabulaire compliqué.

Ce n'est pas le but d'une oeuvre littéraire que d'être illisible mais pour moi, elle doit tout de même apporter quelque chose, se trouver et donner un autre langage. Ici, il n'y a pas un vocabulaire très riche. Enfin, on ne parvient pas à distinguer la "patte" de l'auteur.

Vraisemblance et crédibilité de l'histoire.

Au détriment du style, la vraisemblance est travaillée mais elle gagnerait en crédibilité portée par une meilleure plume.

Scènes juste décoratives (remplissage).

Toutes les scènes servent au récit.

Soutien du fond par la forme ( travail et recherches sur les mots).

Pas vraiment non ...:)

Personnages attachants.

Le Duc de Kercyan est juste excellent. Grigàn joue dans le classique mais reste crédible. Les autres sont un poil plus fades mais restent "attachants" on va dire.

Adversités servant une logique (découvrir le monde, initier le héros).

Oui, le pitch de départ sert de trame narrative.

Alternance des formes : actions et dialogues.

Ce qu'il faut.

Coups de théâtre.

De mémoire, pas tellement nombreux mais ce n'est pas vraiment nécessaire dans ce récit.

Volonté de transmettre du savoir (civilisation, réflexion, historique, etc..).

Il y a différentes civilisations mais rien de bien novateur.

Volonté d'être compris par tous et sans choquer inutilement.

C'est sûr.

Évolution de la psyché des personnages au fur et à mesure de l'histoire.

Ben ... j'ai pas trouvé. Enfin si mais dans le second cycle, celui qui se déroule 20 ans après.:)

Identification du lecteur avec le ou les héros.

Il n'y a pas vraiment de héros, il y en a plusieurs comme souvent dans la high fantasy. Et ça permet à chacun de se retrouver dans un ou deux. Bonne stratégie.

À 1/3 du récit votre envie de continuer la lecture.

Oui.

Au 2/3 du récit votre envie de poursuivre votre lecture.

toujours.

L'originalité des idées.

Oui les dieux et la magie.

L'intrigue et le scénario sont-ils un prétexte ?

Non, justement.

La fin du récit se termine-t-elle : en coup de théâtre (surprenante)

Euh, pas du tout. Que ce soit l'ancienne ou la version récente.

en une grande explication cachée ? Ou bien en apothéose ?

Encore moins ...

Toutes les problématiques du livre, sont-elles à la fin de celui-ci
résolues ? C'est-à-dire que toutes les portes ouvertes sont refermées.


Quasiment oui. Le Scénar est bien ficelé et il ouvre la porte sur le nouveau cycle : très fort !
Revenir en haut Aller en bas
olivier.lusetti
Conseiller Littéraire
Conseiller Littéraire
avatar

Masculin Messages : 4073
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 50
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Pierre Grimbert : le Cycle de Ji (aux Editions Mnémos)   Mer 28 Oct 2009 - 12:34

Merci Eldar cela donne envie de le lire.
:)

_________________
COMMENT MIEUX ÉCRIRE, RACONTER UNE HISTOIRE ET RÉUSSIR SA FANTASY. Disponible à la vente

COMMENT ON DEVIENT ÉCRIVAIN ET LE TRAVAIL DU STYLE. Antoine Albalat. Disponible à la vente.

Comment écrire une histoire fantastique en 5 semaines. Disponible à la vente.

Comment il ne faut pas écrire & L'art d'écrire enseigné en 20 leçons & Les Tendons du Style. Antoine Albalat. Disponible à la vente.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Grimbert : le Cycle de Ji (aux Editions Mnémos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA MALERUNE (Trilogie complète) de Pierre Grimbert et Michel Robert
» LE CYCLE DE JI - LES GARDIENS DE JI (Tome 4) LES VENERABLES de Pierre Grimbert
» [Grimbert, Pierre] Le secret de Ji - Tome 1: Six héritiers
» Pierre GRIMBERT - La Relique
» LE CYCLE DE JI - LES GARDIENS DE JI (Tome 1) LA VOLONTE DU DEMON de Pierre Grimbert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve de Fantasy :: Général :: LA RUBRIQUE DES PRESCRIPTEURS ET DES AUTEURS-
Sauter vers: